Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
guilltes

Nombre de messages : 3203
Date d'inscription : 19/10/2008

Bbox : Internet - Téléphonie - Télévision
Masculin Age : 38
Localisation : Nantes Canclaux
http://www.bbox-forum.net
04072012
L’arrivée de Free sur le marché du mobile a été un véritable raz-de-marée pour les opérateurs historiques, qui ont dû s’adapter très rapidement pour ne pas voir fondre leur part de marché. Si on peut se féliciter d’une baisse généralisée des tarifs sur les forfaits mobiles pour le client final, l’arrivée du nouvel opérateur va engendrer quelques dommages collatéraux, notamment sur l’emploi dans le secteur des télécommunications.

Dans ce contexte économique sur fond de « guerre des prix », l'opérateur Bouygues Telecom a perdu 210.000 abonnés mobiles au premier trimestre 2012, et vu son bénéfice baisser de 34,2%. Les bons résultats de son offre Low Cost B&YOU n’auront donc pas suffi à préserver l’emploi, et c’est ainsi que Bouygues Telecom annonce un plan de départs volontaires visant 556 postes, et un plan de mobilité, l’opérateur qui compte 9.800 salariés ne devrait ainsi recourir à aucun licenciement dans le cadre de ce plan.

« Les plus de 4.000 collaborateurs qui travaillent dans les boutiques et dans les centres de relation clients ne sont pas visés par le plan de départs volontaires car nous souhaitons préserver à tout prix la qualité de la relation client », précise Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Telecom.

Les ingénieurs des centres de développement semblent particulièrement impactés par cette restructuration interne, qui permettrait, en autres, à l’opérateur, la mise en place d'un plan d'économies de 300 millions d'euros par an tel qu'annoncé en fin février dernier.

« A présent, le dialogue social va se dérouler et on prendra le temps nécessaire pour que les discussions puissent se dérouler sereinement. Nous ferons tout pour garantir l'employabilité pour ceux qui choisiront de quitter l'entreprise et puissent avoir l'opportunité de développer des projets professionnels », toujours selon Didier Casas.


Dernière édition par guilltes le Jeu 5 Juil 2012 - 23:58, édité 2 fois


BFN est site communautaire d’entre-aide NON-OFFICIEL, géré indépendamment par des administrateurs bénévoles et utilisateurs de Bbox, qui n’ont aucun lien avec la société Bouygues Telecom. A ce titre, le site ne peut traiter vos demandes administratives ou techniques.

Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 8:35MJT
Bonjour,

J'espère qu'en temps que client, nous n'en subirons pas les conséquences.

Moins de personnel = moins de temps pour régler les incidents. Déjà qu'en ce moment c'est pas rose...
le Mer 4 Juil 2012 - 8:39ricopc
de toute façon c'est toujours pareil, il y a toujours une bonne raison pour licencier...la variable d'ajustement c'est le petit employés qui la paye.
Comme d'hab'...
avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 8:45Hammett
Comme chez SFR (même si les cas sont compétement différents), les marges dégagées devraient permettre de passer ce cap difficile pour les opérateurs.
Est-ce une réaction trop rapide ? Après tout, Free Mobile n'est là que depuis 6 mois. Son succés commercial est patent, mais ne sera pas rentable avant quelques années.
avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 9:44chris013
il faut bien conserver les gras revenus des gros actionnaires!
avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 9:53tofoo93
je vais me permettre une entorse, mais je ne suis pas d'accord avec M. Cassas, quand il indique que ça ne va pas toucher le service offert au consommateur.

le rachat de Darty Telecom et l'utilisation des PDV Darty comme vitrine pour Bouygues va certainement peser sur les boutiques proche. Il serait même illogique de conserver un Club Bouygues proche d'un Darty, sinon à quoi bon de rationaliser?

Donc ce plan ne touchera pas le SC et les club ok mais on ne nous dis pas tout alors?

En tout cas très choqué de cette annonce d'autant que c'est une 1ere chez Bouygues.

Pour ceux qui sont convaincu que Bouygues empoche de gros dividende, il faut relativiser par les années ou le groupe à du mettre à la poche pour maintenir les comptes à flots, et quand un autre dirigeant concurrent le dénonce qu'il oublie de mentionner les ratio d'investissement entre autre, on oublie aussi qu'il faut investir pour les amélioration réseau.

M. Roussat a rappeler à juste titre que l'investissement à comparaison est de 600millions en moyenne chez bouygues avec un réseau existant juste pour le densifier et le upgrader là ou free à tout à construire n'a investi en 2ans que 170millions. Cherchez l'erreur...
le Mer 4 Juil 2012 - 9:58ricopc
je suis d'accord avec toi tofoo, sauf sur un point: n'oublions pas que bouygues ce n'est pas que les télécom, loin de là d'ailleurs!

Un secteur marche moins, l'autre le rattrape, et vice et versa.

C'est bien pour ça d'ailleurs que bouygues a crée sa branche telecom et qu'il a racheté TF1...

Quand tout va bien les grosses boites raisonnent en grand groupe, lorsqu'une de leur branche ne va pas boum comme par hazard ce raisonnement ne marche plus, il faut licencier le petit personnel pour rééquilibrer...alors que le reste du groupe ne va pas si mal que ça.
Ca c'est dégeulasse.
avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 10:23tofoo93
sauf que les autres branches vont pas très bien...

La dégringolade du cours est assez représentatif.

donc difficile de faire comme dans les années 90 et début 2000
avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 11:48Chino²ax²
En même temps, entre 2008 et 2011, Bouygues Télécom à baissé sa marge de 16% à moins de 10%, c'est déjà un effort énorme et ça a forcément un impact... Qui plus est, Colas, Bouygues Constructions et Bouygues immobilier stagnent depuis plusieurs années et TF1 est un peu en chute libre... Alors faut bien compenser ça quelque part dans le groupe, et c'est forcément les emplois qui sont touchés !
avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 12:52guilltes
J'ai quelques amis qui bossent sur la plateforme de développement de Nantes, les infos qui circulent en interne n'ont pas l'air aussi "simple" qu'annoncé par ce cher délégué... Une partie de l'activité de développement serait delocalisée au Maroc...

M Montebourg va devoir décidément être nettement plus convainquant pour éviter à nos "cerveaux" de fuir le pays faute de boulot en France !!!
avatar
le Mer 4 Juil 2012 - 22:08bbox-95
Guiltes

Ce que tu dis, je l'ai subi dans le monde du mobile... Il devient très difficile de concevoir et developer en Europe vu les marges plus que serrées.

Ça part en Inde et en Chine, mais l'économie réalisée n'est pas forcément à la hauteur des espérances... Il y a de l'eau dans les tuyaux et on ne se comprend pas forcément et au final ça dérive de la demande initiale.
avatar
le Jeu 5 Juil 2012 - 11:32Dude
A Nantes, Bouygues Telecom souhaitait conserver le développement de ce qui est critique pour l'entreprise. Si c'est vrai, il ne doit plus y avoir d'applications critiques :-(
avatar
le Mar 10 Juil 2012 - 21:25peper-eliot
Le regard du journal Le Monde sur cette news
http://www.lemonde.fr/tiny/1731872/
Bouygues Telecom a perdu 210 000 abonnés mobile au premier trimestre 2012, mais en ajoutant les clients du parc mobile prépayé, ce chiffre passe à 379 000 clients perdus dans le même temps...
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum