Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Hammett

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 52
Localisation : Bois-Colombes
31032012
Dans "Les brèves du PIF", votre nouveau rendez-vous hebdomadaire sur BFN. Je vous présenterai chaque semaine l’évolution des parts de marché de nos opérateurs Français. Alors que l'ensemble des Fai's ont publié leurs résultats pour l'année 2011, il convient de faire le point sur les positions respectives des uns et des autres dans le haut et très haut débit.


Commençons par un récapitulatif des parts de marché pour l’année 2011. Cela confirme, les tendances observées pour les parts de conquête sur l'ensemble de l'année 2011.

Orange remonte à partir du troisième trimestre. La tendance de ces bons chiffres devra être confirmée. Ne serait-ce que pour retrouver les chiffres de fin 2010. Ce sera déjà pas mal. Le fait que la tendance soit positive est à noter.

SFR s’enfonce et le début 2012 risque d’être encore assez terne. L’accent commercial va certainement porter certainement sur le mobile, au détriment de l’ADSL ?

Free a retrouvé des couleurs avec le lancement de sa V6, Free Mobile va t-il lui donner un coup de fouet ? Il lui faudrait déjà garder les Aliciens.

Bouygues Telecom continue à être sur un nuage. A voir si l’arrivée de Free Mobile ne va pas lui porter préjudice. En tout cas le fait de s’être lancé dans l’ADSL et surtout d’avoir lancé le 4P, lui a permis de devenir un FAI qui compte et de fidéliser ses clients mobiles. Objectif largement atteint.

Numéricâble et Darty vivotent depuis des années. A eux deux ils vont finir par peser moins que Bouygues Télécom.

Bref 2012 devrait être passionnant avec l’impact de l’arrivée de Free Mobile et le lancement d’une offre ADSL pour Virgin Mobile et La Poste Mobile. Le quadruple Play et les économies qu’il engendre va devenir le must du marché.

Méthodologie : Les chiffres sont tirés des communiqués des opérateurs. Les chiffres de Darty et de Numéricâble sont arrêtés à octobre et septembre. Pour Numéricâble, il manque les résultats de Complétel.

A noter que Free, Bouygues Télécom et SFR ne détaillent pas entre clients ADSL et clients Fibre Optique... De la transparence ne serait pas de trop !

Sources : Orange, SFR, Iliad, Bouygues Télécom, Darty, Numéricâble.




Dernière édition par Hammett le Dim 1 Avr 2012 - 9:47, édité 1 fois
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
le Jeu 26 Juil 2012 - 12:46Hammett
En se basant sur la part de marché trimestrielle en ADSL (estimée) d'Orange, soit 24%, il est possible de donner une tendance de recrutement pour les autres FAI. D'autant que François04 donne également une estimation sur le recrutement de Free (ADSL + FTTH).

Au total, ce donnerait environ 254 000 nouveaux clients ce trimestre, dont 61 000 pour Orange et 94 000 pour Free + Alice, resterait 99 000 clients à répartir sur Bouygues Télécom et SFR.
Alors combien pour Bouygues et SFR ? Ce dernier a-t-il redressé la barre ou va-t-il présenté un résultat négatif ?

Pour rappel, les gains de nouveaux clients sur le premier trimestre 2012 (ADSL + FTTH), pour un total de 352 000 :
Iliad 191 000 (Free 259 000, Alice -68 000), soit 54,3% en part de conquête,
Bouygues Telecom 88 000, soit 24,9%,
Orange 73 000, soit 20,7%,
SFR (48 000).
avatar
le Ven 27 Juil 2012 - 7:48Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°15

FreeMobile : Quels chiffres ? Episode 332
Lors d’une interview au magazine Capital, Xavier Niel a annoncé que FreeMobile compterait aujourd'hui 10 fois plus d'abonnés que B&You. 329 000 est le dernier chiffre connu de l’offre de Bouygues Telecom, cela donne donc grosso modo 3 300 000 clients pour Free.
Pour rappel, Red la marque de SFR comptait 200 000 clients au 15 mai, (Reuters, 14/05), et B&You la marque de Bouygues Telecom comptait 329 000 clients à fin avril et Sosh la marque d’Orange, 367 000 à fin juin.
Le «feuilleton» devrait continuer jusqu’à la publication des résultats de Free.

Orange et Deezer
Orange vient de renouveler (difficilement ?) son accord pour 3 ans avec Deezer. Le nombre d’abonnés serait en diminution et serait passé de 1,25 million en novembre 2011 à 950 000 à fin mai 2012.
De plus le taux d’activation du service ne serait que de 20%, ce qui aurait conduit Orange a renégocié les tarifs à la baisse. Plus de chiffres avec Electron Libre.
Un peu décevant finalement. Pourquoi si peu d’activation ?
avatar
le Lun 30 Juil 2012 - 7:55Hammett
La semaine dernière, Fleur Pellerin, la ministre de l’économie Numérique est revenue sur divers sujets d’actualité : la séparation fonctionnelle de France Télécom, la gratuité des hotlines et le système de subvention des téléphones mobiles.
Sujets à suivre.

France Télécom
"La séparation fonctionnelle de France Telecom ne fait pas partie des options pour le futur plan Très haut débit (...) le président de la République l’a promis et nous tiendrons parole." a déclaré (La Tribune, 25/07) la Ministre lors d’un dîner organisé à l’Assemblée nationale, par le Club Parlementaire du Numérique.
Faut se souvenir que Martin Bouygues avait encore récemment - dans un courrier envoyé aux parlementaires - encore demandé cette séparation si un accord d’itinérance devait être signé entre Orange et Free sur la 4G.
Pour rappel, à lire la position négative de l’ARCEP sur la séparation fonctionnelle de France Télécom.

En deux mots, on ne casse pas une entreprise solide d’autant que le système permet une solide concurrence entre les acteurs. Il n'y a qu'à voir le succès de Bouygues avec son offre Idéo.

Hotline payante
Dans un entretien publié par Le Parisien (24/07), Fleur Pellerin revient sur la question de faire payer ou non les appels aux services clients des opérateurs télécoms.
"Il n'est pas question de revenir sur la gratuité de l'assistance téléphonique, ni sur celle du temps d'attente » et qu'« une remise à plat de la loi Châtel n'est pas à l'ordre du jour".
Par contre, la piste de services d'assistance téléphonique « premium » payants reste étudiée : "moyennant un effort financier minime, on peut créer de l'emploi".

Pourquoi pas ? A voir si cela peut répondre à un besoin et surtout que le service soit vraiment «premium».

Subvention des téléphones
Pour maintenir les marges et éviter les suppressions de postes chez les opérateurs, la Ministre propose aussi de revoir le système de subventionnement des téléphones plutôt que de remettre en cause la possibilité de modifier les règles de résiliation pour un engagement de 24 mois : "le subventionnement des téléphones dans les forfaits pose un problème de transparence et de modèle économique", même si "il n'est pas question de remettre en cause le subventionnement, auquel beaucoup de Français restent attachés. Il faut essayer de trouver un cadre juridique qui puisse satisfaire tout le monde, opérateurs comme constructeurs".

Au-delà de transparence sur le coût du mobile, c’est le serpent qui se mord la queue ! Car le but recherché est que le consommateur renouvelle moins souvent son mobile, mais en même temps un engagement de 24 mois avec une résiliation au bout de 15 mois, sert d’abord à renouveler son mobile… De toute façon, on voit bien que le modèle est en train de changer et que les subventions vont plutôt portées sur le haut de gamme. Ce sera d’abord plus rentable pour les opérateurs.

Sources : La Tribune (24/07), Commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale (18/07).
avatar
le Mar 31 Juil 2012 - 8:00Hammett
Alors que les pouvoirs publics critiquent l’ARCEP pour son manque de prise en compte du critère emploi lors de l’attribution de la quatrième licence de téléphonie mobile, une « menace » plus sérieuse pèse sur l’organisme de régulation : sa fusion avec le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).
C’est ce qu’a déclaré la ministre de l'Economie numérique Fleur Pellerin lors d’une audition à l’Assemblée Nationale le 18 juillet dernier : "Il y a un certain nombre de sujets comme la convergence, les questions liées à l'arrivée de la télévision connectée (...) qui nous poussent à avoir une réflexion d'ensemble (…) on va essayer de manière plus générale de réfléchir à ce que doit être la régulation du secteur des communications électroniques dans son ensemble, et des médias, (...) en prenant un peu de hauteur"

Il est clair que concernant la télévision, les frontières sont de moins en moins étanchés entre les deux autorités. Même si ce n’est pas pour tout de suite, il semble que l’opération devrait être lancée pour 2013.

A suivre donc.
Des questions se posent : au delà de la volonté du "politique" de reposer sa patte sur le "technocratique", cela simplifiera-t-il vraiment le système et d’ailleurs doit-il être « simplifié » ? Quelles seront les conséquences pour le consommateur ? La multiplicité des organismes permet aussi différents regards, même si c’est aussi une perte d’efficacité.
avatar
le Mer 1 Aoû 2012 - 7:57Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°16

Virgin Mobile
Virgin Mobile vient de présenter (Zdnet, 27/07) ses résultats au 30 juin. Et comme pour Orange, il semble que la «tempête» Free se soit calmée.
L’opérateur a gagné 57 000 clients avec un forfait et perdu 49 000 clients en prépayés, soit un solde positif de 8000 clients. Au total, la maison mère, Omea Telecom compte 1,925 millions de clients et retrouve son niveau qui était le sien avant l’arrivée de Free Mobile.
Par contre toujours pas de chiffres sur son offre ADSL…

Free Mobile
L’Arcep vient de rendre public les tarifs de la terminaison d’appel pour Free. L’ARCEP avait été retoqué par la Commission Européenne en avril, celle-ci jugeant que le régulateur avantageait trop visiblement le quatrième opérateur. La décision s'applique aussi à Virgin Mobile et à l'opérateur virtuel ethnique Lycamobile.
Ces opérateurs seront au régime commun le 1 juillet 2013.
En attendant, Free pourra faire payer à ses concurrents, à compter du 1er août, 1,6 centime d'euro l'acheminement des appels vers ses abonnés, quand Orange, SFR et Bouygues ne perçoivent que 1 centime par appel reçu. Puis à partir du 1er janvier 2013, et pour six mois, le tarif d'interconnexion accordé à Free tombera à 1,1 centime, contre 0,8 centime pour les autres, soit un écart de 37,5%.

Reste à connaitre ce que sera la réponse de Bouygues Telecom et SFR. Faut rappeler que concernant la terminaison d’appel SMS, Orange et Free ont trouvé un accord (La Tribune, 13/07) et que ce point est toujours en conflit entre l’ARCEP, SFR et Bouygues.
avatar
le Ven 3 Aoû 2012 - 7:51Hammett
On a beau se le dire, mais c’est avec quelques chiffres que nous pouvons nous rendre compte de l’évolution de la Chine. Le quotidien Les Echos (30/03) a publié un article sur la situation des télécoms dans ce pays.
En février la Chine, a atteint de 1.006.923.000 d'abonnements au téléphone portable, parmi lesquels plus de 143 millions concernent la 3G. La Chine compte aussi le record mondial du nombre d'internautes (plus de 513 millions), selon le Centre d'information sur l'internet en Chine (CNNIC).
Dans le détail, China Mobile a indiqué qu'il comptait 661,4 millions d'utilisateurs, China Unicom 205,97 millions et China Telecom 132,33 millions.
Impressionnant non ?

Faut-il rappeler qu’ Orange a signé le 12 octobre dernier un accord mondial avec China Telecom. Accord "destiné à améliorer les services proposés à leurs entreprises clientes dans leurs régions respectives.", l’accord porte sur "l’amélioration de l’accès aux réseaux câblés internationaux pour les deux entreprises et la fourniture de services Wi-Fi en itinérance pour leurs clients respectifs".
Concrètement, cela va permettre à l’opérateur chinois de se lancer comme MVNO sur le marché britannique à l’occasion des JO et sur le marché français (Les Echos, 26/06) lors du deuxième semestre 2012 et en Allemagne, en Italie et en Espagne d'ici à la fin 2014.

C’est la première fois qu’un opérateur de télécoms chinois se lance en dehors de Chine. China Télécom ciblera les entreprises et les résidents chinois au Royaume Uni, ainsi que les touristes et les étudiants. China Télécom sera-t-il le premier Mvno pan-européen ?
avatar
le Lun 6 Aoû 2012 - 8:00Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°17

Numericable
Numericable vient de présenter ses résultats au 30 juin. Comme d’habitude, c’est stable au niveau de ses clients ayant une offre internet et cela progresse au niveau de sa marque blanche, car Numericable propose de la fibre à Auchan, Bouygues et Darty…
Bref, Numericable vivote encore et toujours.

Haut et très haut débit
Au 30 juin, il y avait 943 000 (dont 532 000 en très haut débit) clients contre 938 000 au 31 décembre et 944 000 au 31 mars. Pour rappel, au 31/12/2010, il y avait 917 000 clients.

Téléphonie mobile
Numericable est MVNO sur le réseau de Bouygues Telecom. Les derniers chiffres sont au 31 mars, il y avait 51 000 clients, contre 47 000 au 31 décembre 2011.

Marque blanche
Les clients (Bouygues, Darty, Auchan) sont 246.000 soit +20.000 sur le trimestre, au 31 décembre, il y avait 206 000 clients contre 103 000 au 31/12/2010.

Chiffres de l'ARCEP sur les opérateurs mobiles
L’ARCEP (l'autorité de régulation) vient de publier son observatoire des mobiles à fin juin 2012. En voici les principaux éléments soulignés par le régulateur :
"Le nombre de clients mobiles atteint 70,4 millions en France au 2ème trimestre 2012. La croissance nette trimestrielle a quasiment doublé par rapport à l'année dernière : 900 000 clients supplémentaires au T2 2012, contre 500 000 au T2 2011. C'est la plus forte progression pour un 2ème trimestre depuis 10 ans à l'exception d'une année. Au 1er trimestre, la croissance avait déjà été exceptionnelle avec également 900 000 cartes SIM supplémentaires.

Après un pic du nombre de portabilités au 1er trimestre à 2,6 millions, le nombre de numéros conservés par les clients atteint " seulement " 1,4 million, soit le double du T2 2011. Le parc libre d'engagement s'accroit d'1,1 million en un trimestre. La part des forfaits libres d'engagement atteint désormais 26,6%, contre 19% à 20% entre 2008 et 2011. Plus de la moitié des clients actifs utilisent les services multimédias (33 millions d'utilisateurs au cours du mois de juin 2012).

Les opérateurs de réseaux gagnent 695 000 clients (contre 943 000 au T1), soit un total en métropole de 60,1 millions de clients. La part de marché des MVNO augmente légèrement ce trimestre (11,35% au T2 2012 et 11,21% au T1 2012) grâce à une croissance de 191 000 cartes SIM au cours du trimestre (contre -43 000 au T1). Le parc total des MVNO s'élève à 7,7 millions en juin 2012."
avatar
le Lun 13 Aoû 2012 - 7:56Hammett
Ah oui...Quand même !! (N°3)

Selon une étude de l’institut Gartner, les ventes mondiales d'ordinateurs personnels (PC) ont reculé de 0,1% au deuxième trimestre pour atteindre 87,5 millions d’unités. C’est le septième trimestre consécutif de stagnation ou faible croissance. En Europe, la baisse est de 2,4%.

L'américain Hewlett-Packard est resté le principal vendeur mondial de PC avec 14,9% du marché même si ses livraisons ont baissé de 12,1%. Il est suivi par le chinois Lenovo (14,7%), le taïwanais Acer en troisième (11%) et l'américain Dell (10,7%).
Aux Etats-Unis, HP domine aussi avec une part de marché de 25% suivi par Dell (21,7%) et Apple (12%). Sur le marché américain, Apple progresse de 4,3%.

Une autre étude publiée par ABI Research indiquait que les ventes de tablettes informatiques devraient dépasser celles d'ordinateurs portables d'ici 2016.

En France, les ventes progressent de 0,7%. HP est numéro 1 avec 23,8% des parts de marché, suivi de ACER avec 23,7%. Le troisième est ASUS.

Sources : Les Echos (12/07), La Tribune (10/08).
avatar
le Mar 14 Aoû 2012 - 7:50Hammett
Et Apple ?
Selon MacGeneration :

"Reste le cas Apple, qui est assez difficile à interpréter. Dans la région, les ventes de Mac n’ont progressé que de 0,9 %. C’est mieux que la moyenne, mais le ralentissement esquissé le trimestre précédent se confirme.
Si l’on regarde de plus près, Apple connait des fortunes diverses en fonctions des pays. Ainsi, les ventes de Mac sont en hausse de 11 % outre-Manche, alors qu’elles ont connu un recul de 2,3 % en France. Le constat est assez similaire à l’iPhone. Les dirigeants d’Apple avaient affirmé lors de la publication des résultats trimestriels le mois dernier que l’iPhone continuait à très bien se vendre en Grande-Bretagne, mais connaissait des difficultés dans l’Hexagone
."

avatar
le Jeu 16 Aoû 2012 - 7:57Hammett
Alors qu’Orange pensait avoir vendu "tranquillement" sa participation en Autriche (Les Echos, 16/01) à un groupe de Hong-Kong, Hutchinson, voilà que la Commission Européenne a ouvert fin juin une enquête approfondie car le nombre d’opérateurs passant de quatre à trois, cela pouvait avoir un impact pour les consommateurs (Nouvel Obs, 14/08).

Décision importante, car d’autres pays sont concernés par la consolidation des opérateurs mobiles. En Espagne, le suédois Teliasonera envisageant de céder sa filiale espagnole Yoigo, que convoiterait France Télécom et le britannique Vodafone. En Allemagne, l'espagnol Telefonica et le néerlandais KPN étaient en discussions au début de l'été en vue d'une fusion mais ne sont pas parvenus à un accord. En Italie, des rapprochements impliquant Vodafone, l'américain Wind et Hutchison sont dans l'air.

En France la question aurait pu se poser, mais Free – le quatrième opérateur –s’appuyant sur le cash de l’ADSL, il est plus "simple" et "rapide" de déployer un réseau. I faut se rappeler que Virgin et Numericable ont envisagé d’être candidat. Entre le premier qui avait une base de client mobile un peu "juste" et Numericable largement endetté, cela n’aurait pas été simple et la consolidation aurait certainement été à l’ordre du jour.

Question philosophico-économique : combien faut-il d’opérateur pour qu’un marché soit dynamique et qui doit être gardien de cette règle ? Et cette règle est-elle éternelle ? La réponse de la Commission Européenne est attendue pour la fin novembre.
avatar
le Ven 17 Aoû 2012 - 8:06Hammett
Orange Cinéma Séries : quelques chiffres !
Début juillet, le magazine «Télé Cable Sat» donnait le chiffre de 250 000 clients d’Orange Cinéma Séries via CanalSat. La Tribune (02/08) donne le chiffre de 200 000 clients sur CanalSat. Un chiffre à ajouter au 371 000 abonnés via Orange.
Ce qui pourrait faire un total compris entre 570 000 et 620 000 clients. Fin juillet, lors de la présentation de ses résultats Orange n'a pas donné de chiffres, alors qu'il le faisait lors des trimestres précédents. Dommage !

Pour rappel, l’objectif pour Orange (Figaro, 09/04).est d’atteindre est « le petit équilibre d'ici à trois ans et table, à terme, sur 2,5 millions d'abonnés». La stratégie va être d’ «acheter les programmes différemment. Sans abandonner le cinéma français et européen, nous allons nous concentrer davantage sur les séries pour lesquelles nous avons un réel savoir-faire. De même, il nous semble important de segmenter différemment notre offre en la rendant plus féminine notamment"

Il y a encore beaucoup de travail...Sans compter que l'actionnariat pourrait encore changer, suite à l'avis de l'Autorité de la Concurrence sur le dossier de renotification du rachat de TPS par Canal+.
A noter que BeIn Sport aurait atteint le chiffre de 500 000 abonnés deux mois après son lancement. Un chiffre que n'a pas atteint Orange Sport !
avatar
le Lun 20 Aoû 2012 - 7:58Hammett
Ah oui...Quand même !! (N°4)
Apple vient de présenter ses résultats du troisième trimestre fiscal. C’est toujours énorme, même si c‘est en baisse (relative) par rapport au trimestre précédent. Il va être de plus en plus difficile d'exister

iPhone et iPad
Les ventes d'iPhone ont progressé de 28% en un an à 26 millions d'unités, mais c'est moins que la progression de 88% durant l'hiver. Les ventes de tablettes iPad ont bondi de 84% (à 17 millions d'unités), mais c'est également beaucoup moins que le +151% annoncé il y a trois mois.

Coté Mac et Apple Tv
Le groupe a également vendu 4 millions d'ordinateurs Mac en progression de 2% alors que le cabinet de marketing table sur un repli du marché global d'environ 1%, et la direction a indiqué qu'elle n'arrivait pas à répondre à la demande pour les nouveaux portables de luxe MacBook avec écran Retina extra haute définition. Les ventes de baladeurs iPod ont accusé une nouvelle baisse (-10%), mais sans perdre leur domination du marché. Il devrait se vendre 4 millions d’Apple TV cette année.

Financièrement, tout va bien Mme la marquise ! Avec une hausse de 20,5% du bénéfice net, à 8,82 milliards de dollars, et de 22,55% du chiffre d'affaires, à 35,02 milliards de dollars.

Apple vs Samsung
Si l’on compare les deux géants du secteur, en parts de marché, Samsung a raflé 32,6 % du marché des Smartphones au deuxième trimestre, avec 50,2 millions d'appareils vendus selon le cabinet IDC. Apple n'a atteint que 16,9 % de parts de marché (26 millions d'iPhones écoulés).
Et sur les résultats trimestriels, entre avril et juin, le chiffre d'affaires d'Apple a atteint 35 milliards de dollars (28,9 milliards d'euros), en hausse de 22 %, pour un bénéfice net de 8,8 milliards de dollars (+ 20 %).
Sur la même période, Samsung a enregistré un profit trimestriel record de 4,6 milliards de dollars, soit un bond de 48 %.

Même si rien n'est écrit d'avance, il va être de plus en plus difficile d'exister derrière ces deux géants. A moins que l'alliance Nokia/Microsoft puisse remettre en cause ce duopole.
avatar
le Mer 22 Aoû 2012 - 7:54Hammett
Ah oui...Quand même !! (N°5)

Selon la Banque Mondiale, les trois-quarts des habitants de la planète possèdent un téléphone portable.
"Dans le monde, le nombre d'abonnements à la téléphonie mobile – sur forfait ou prépayés – est passé de moins de 1 milliard en 2000 à plus de 6 milliards aujourd'hui, dont près de 5 milliards dans les pays en développement", souligne l'institution.

C’est du côté des pays émergents que le développement est important, car le téléphone peut aussi servir de porte-monnaie.
La Banque mondiale estime que le nombre d'abonnements souscrits sur le globe devrait "bientôt" dépasser celui de la population mondiale.

Source : Zdnet (18/07).

Sinon, ce sont les possesseurs de l’iPhone qui sont les plus fidèles. Selon un sondage réalisé par l’analyste Pipper Jaffray (400 personnes en Chine, Corée du Sud et USA) : " 94,2% des propriétaires d’iPhone sont prêts à racheter un autre iPhone. Ce taux est de 60% pour les possesseurs de smartphone Android (contre 47% l’année dernière). Par ailleurs, 38% des possesseurs de BlackBerry se sont dit prêt à passer à l’iPhone. Enfin, sur les 65% de sondés ayant cité l’iPhone comme leur prochain mobile, 51% disent attendre l’iPhone 5. Selon Gene Munster, cela ferait qu’au moins la moitié des 170 millions d’iPhone qu’il anticipe pour 2013 seraient déjà virtuellement vendus."

Source : Zdnet (19/07).
avatar
le Mer 22 Aoû 2012 - 10:15peper-eliot
Eh Ben, mois "caniculaire" ou pas, tu chômes pas ;-)
Toujours un plaisir de te lire

PS moi je fais partie des rares a n'avoir pas cédé a l'iPhone... Histoire de ne pas devoir être en manque lors de la sortie d'un nouveau modèle, puis finalement en être déçu Wink
avatar
le Mer 22 Aoû 2012 - 14:07Hammett
Perso, le 3GS et le 4S n'ont pas été des deceptions. Le prochain sera le 5S ou le 6...
Sinon je m'hydrate. Wink
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum