Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Hammett

Nombre de messages : 1973
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 52
Localisation : Bois-Colombes
31032012
Dans "Les brèves du PIF", votre nouveau rendez-vous hebdomadaire sur BFN. Je vous présenterai chaque semaine l’évolution des parts de marché de nos opérateurs Français. Alors que l'ensemble des Fai's ont publié leurs résultats pour l'année 2011, il convient de faire le point sur les positions respectives des uns et des autres dans le haut et très haut débit.


Commençons par un récapitulatif des parts de marché pour l’année 2011. Cela confirme, les tendances observées pour les parts de conquête sur l'ensemble de l'année 2011.

Orange remonte à partir du troisième trimestre. La tendance de ces bons chiffres devra être confirmée. Ne serait-ce que pour retrouver les chiffres de fin 2010. Ce sera déjà pas mal. Le fait que la tendance soit positive est à noter.

SFR s’enfonce et le début 2012 risque d’être encore assez terne. L’accent commercial va certainement porter certainement sur le mobile, au détriment de l’ADSL ?

Free a retrouvé des couleurs avec le lancement de sa V6, Free Mobile va t-il lui donner un coup de fouet ? Il lui faudrait déjà garder les Aliciens.

Bouygues Telecom continue à être sur un nuage. A voir si l’arrivée de Free Mobile ne va pas lui porter préjudice. En tout cas le fait de s’être lancé dans l’ADSL et surtout d’avoir lancé le 4P, lui a permis de devenir un FAI qui compte et de fidéliser ses clients mobiles. Objectif largement atteint.

Numéricâble et Darty vivotent depuis des années. A eux deux ils vont finir par peser moins que Bouygues Télécom.

Bref 2012 devrait être passionnant avec l’impact de l’arrivée de Free Mobile et le lancement d’une offre ADSL pour Virgin Mobile et La Poste Mobile. Le quadruple Play et les économies qu’il engendre va devenir le must du marché.

Méthodologie : Les chiffres sont tirés des communiqués des opérateurs. Les chiffres de Darty et de Numéricâble sont arrêtés à octobre et septembre. Pour Numéricâble, il manque les résultats de Complétel.

A noter que Free, Bouygues Télécom et SFR ne détaillent pas entre clients ADSL et clients Fibre Optique... De la transparence ne serait pas de trop !

Sources : Orange, SFR, Iliad, Bouygues Télécom, Darty, Numéricâble.




Dernière édition par Hammett le Dim 1 Avr 2012 - 9:47, édité 1 fois
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
le Sam 31 Mar 2012 - 19:28Eden75
Très intéressant, cet état des lieux.
Concernant le nombre d'abonnés fibre, dommage effectivement qu'il soit tenu secret.
avatar
le Lun 2 Avr 2012 - 17:29peper-eliot
des nouvelles du PIF... Enfin!

by hammett, dit long-tarin Wink
avatar
le Lun 2 Avr 2012 - 18:19Zigo
Hello !

Tu cites Numericable et Darty mais il y a également Auchan qui comme Darty utilise le réseau du 1er Wink

++
avatar
le Mar 3 Avr 2012 - 0:05tofoo93
sans vouloir etre blessant ou denigrant, auchan doit faire dans l'intimiste question conquête de client...

hormis une poignée de son personnel recru pour tester l'offre, ils ont un succès relatif...

d'ailleurs à regarder les chiffres en marque blache chez NC on ne peut pas dire que l'offre bouygues soit un succès comme en adsl... l'offre à permis de faire fremir tout juste NC sur ce secteur.
avatar
le Mar 3 Avr 2012 - 0:17peper-eliot
La fibre, c'est comme le lancement d'une chaine de production en chimie... faut balancer des tonnes et des tonnes de produit avant que la sauce prenne. Et m'est avis que ce n'est pas avant plusieurs années que cela changera (enfin, pour moi Wink résidant de la campagne, même si je suis a moins de 30kms de Paris...)
avatar
le Mar 3 Avr 2012 - 7:54Hammett
C'est vrai qu'il manque des petits FAI en ADSL, Fibre, Sat et autres. A la louche l'ensemble doit faire 1% du marché. Mais, c'est vrai qu'il faut les avoir en tête.
Pour Numericable, il faut noter les 173 000 clients en marque blanche, en fait c'est de la location de Fibre pour Auchan, Bouygues Télécom et Darty.
Chiffres de La Tribune (09/03) à fin novembre 2011.
avatar
le Mar 3 Avr 2012 - 16:19Hammett
Comme annoncé, Omea Telecom la maison mère de Virgin Mobile, Breizh Mobile, Casino Mobile et Télé2 vient de lancer une offre quadruple play (via le réseau de SFR et une box SFR) à partir de 29,99€.
Cela va permettre à Virgin d'être agressif et d'avoir une offre captive pour sa clientèle, et ce avec un prix symbolique de 29,99€, d’autant que ce tarif a été abandonné par Free lors du lancement de la V6. Bien joué.
Virgin Mobile n'est pas parti que pour faire de la figuration. A suivre donc pour ce nouvel entrant sur le marché de l'ADSL. Mais le marché est déjà bien encombré, il ne sera pas facile de s'y faire une place qui "compte".

L'impact de l'arrivée de Free Mobile
Avec l'arrivée de Free Mobile, le groupe donne quelques chiffres : "OMEA a respectivement perdu 26 000 et 15 000 clients sur l'ensemble de ses offres, mais en a gagné 17 000 en mars". Le solde est négatif de 24 000.
Mais Virgin (sur sa marque) a perdu 16 000 et 3 000 abonnés, il en a gagné 29 000 en mars compensant les autres pertes. Résultat : Virgin Mobile a gagné 10 000 abonnés durant le premier trimestre 2012, alors que, globalement, OMEA en a perdu 24 000.
Alors, là aussi ce serait une tempête dans une verre d'eau ?

Autres développements
Pour rappel, les nouveaux clients de Virgin Mobile seront sur le réseau mobile de SFR (en full MVNO), les clients sur le réseau Orange reste chez Orange. Virgin va faire migrer ses clients Breizh et Télé2 sous sa marque. Virgin cherche a signe un autre accord de full mvno. Avec Orange ?

Ambiance...Ambiance
Le pédégé du groupe, Geoffroy Roux de Bézieux a attaqué le pédégé de Free qui afficherait notamment, "des marges indécentes", notamment sur le quadruple-play. "Quand on donne des leçons de morale au monde entier, il faut appliquer ces principes à toutes ses offres".

Sources : Clubic, Zdnet.
avatar
le Sam 7 Avr 2012 - 7:06Hammett
Quelles évolutions sur le marché de la téléphonie mobile en 2011 ?
Deux tableaux récapitulatifs. Le premier, donne les parts de marché par opérateur et MVNO et en additionnant, par réseau. Le deuxième calcule la part de nouveaux clients sur le trimestre, ce qui permet de mesurer un peu plus finement les évolutions.
L'année 2011 a été marquée par la hausse de la TVA et ce début d'année 2012 a été riche, avec l’arrivée de Free. Comme pour le haut débit, il est donc intéressant de suivre régulièrement l’état du marché mobile en France. Pour cette première, ce sont les derniers chiffres avant le démarrage de Free Mobile.

La baisse des Historiques
Orange a perdu 1,2 points, SFR 0,9 et Bouygues 2,2 points. L’ensemble au profit des Mvno. C’est surtout sensible pour Bouygues et SFR et dans une moindre mesure pour Orange. C’est aussi pour beaucoup un sas de préparation pour une migration vers Free Mobile. L’arrivée de Free devrait être un accélérateur de départs pour les opérateurs historiques (cela l'a été partiellement).

On peut noter que la part de conquête trimestrielle ne cessa de baisser pour Orange et SFR jusqu’à devenir anémique avec 7,1% pour Orange et 7,0% pour SFR…

Du côté des offres "Web-Only", C'est 130 000 pour B&You et 90 000 pour Sosh et 28 000 pour Red. C’est loin d’être gigantesque. Là aussi c’est d’abord un segment de sécurité pour les historiques, cela permet de retenir les clients et d’afficher des prix compétitifs. Reste à voir si l’ensemble des grilles tarifaires seront revus.

Le décollage des MVNO
L’ensemble des MVNO sont passés de 7,3% à 11,2% de parts de marché. En 12 mois c’est considérable. Virgin Mobile avec 2 millions de clients, NRJ Mobile avec 1, 000 000, La Poste Mobile avec 650 000 se sont installés. Reste à savoir s’ils seront assez solides financièrement pour résister à l’arrivée de Free. Virgin Mobile et La Poste ont annoncés le lancement d’une offre internet, c’est aussi un moyen de se différencier dans la multitude des MVNO... et de rester en vie ?

De fait pour Ortel (250 000 clients), Zéro Forfait (80 000 clients), Budget Télécom (25 000), Simyo (180 000), nul doute que l’année 2012 risque d’être compliquée.

L’arrivée de Free Mobile
Ce sont les derniers chiffres avant d’inclure ceux de Free Mobile, qui a annoncé vouloir conquérir 25% de parts de marché, ce qui est loin d’être gagné, si l’on regarde les chiffres sur l’arrivée d’un quatrième opérateur dans d’autres pays européens.

L'unité est le millier. Pdm = part de marché (en pourcentage), pdc = part de conquête (en pourcentage).

1- Parts de marché


2 – Parts de conquête


Sources : Bouygues Telecom, Orange, SFR
avatar
le Jeu 12 Avr 2012 - 16:14Hammett
Des nouvelles de Numéricable avec Zdnet via l'AFP.

Au 31/12/2011, en ADSL, il y avait 938 000 clients contre 917 000 au 31 décembre 2010, soit +21 000 (+2,29%) sur un an. C'est moins que les chiffres publiés par
La Tribune (07/03) qui annonçait 951 000 clients à fin novembre.
En Fibre, il y a plus de 500 000 clients, contre 378 000 il y a un an. En marque blanche (pour Bouygues, Darty et Auchan), il y a 206 000 clients contre 103 000.
Sur son offre mobile, Numericable revendique 50 000 clients.



Dernière édition par Hammett le Jeu 12 Avr 2012 - 18:07, édité 1 fois
avatar
le Jeu 12 Avr 2012 - 17:44Dude
Hammett, dans ton tableau des parts de marché (2 posts au dessus), les chiffres de Bouygues sont très bizarre. Dans leurs CP, ils parlent toujours du parc total clients d'un coté, et du parc MVNO d'un autre coté.
avatar
le Jeu 12 Avr 2012 - 18:10Hammett
Je sais c'est surprenant.
Quelques éléments qui confirment ces chiffres ici.

Tu peux détailler plus ?
avatar
le Ven 13 Avr 2012 - 17:45Hammett
Une série qui récapitule les gains des uns et des autres depuis que Bouygues Télécom a lancé son offre de Quadruple-Play en mai 2009. Ne sont pris en compte que les 4 principaux FAI, les chiffres sont basés sur les communiqués de presse.

Bouygues est en tête, alors qu’il partait de zéro. Le constat est assez simple, Bouygues et Orange (lancement du 4P en septembre 2010), les deux FAI en pointe sur le 4P sont en tête qui est l'offre qui dynamise les recrutements.

En 12 mois, SFR est passé de la première à la troisième place, alors qu'il était en tête suite à sa réorganisation de fin 2008. Orange est lui passé de la troisième à la deuxième et Bouygues est passé en tête. Iliad a plus que multiplié par deux ses recrutements, mais est toujours pénalisé par les chiffres d'Alice.

Arrêté à fin décembre 2011


Arrêté à fin juin 2011



Arrêté à fin décembre 2010


Arrêté à fin juin 2010
avatar
le Lun 16 Avr 2012 - 8:31Hammett
L'accord d'itinérance entre Orange et Free continue de faire parler de lui. Et les chiffres grimpent.

Deux banques viennent de faire une estimation sur ce que pourrait rapporter à Orange l’accord d’itinérance avec Free. Sur Les Echos : "Selon HSBC, les revenus sur six ans de l’itinérance pourraient s’élever à 2,4 milliards d’euros au lieu du milliard attendu initialement.", selon un site boursier, le Crédit Suisse "anticipe par ailleurs 1,8 MdE de coûts d'itinérance sur les six ans du contrat". Cette même banque prévoit 4,3 millions de clients pour Free à fin 2012.

Sur le Nouvel Observateur, Numéricable annonce voir 2,8 millions de clients chez Free. Un article du Monde du 13/04 souligne que : “La ruée vers Free est terminée” et que “Le GIE portabilité, qui coordonne la portabilité des numéros de téléphone quand un client décide de changer d'opérateur, est par ailleurs beaucoup moins sollicité qu'en début d'année. En février, il n'arrivait pas à traiter toutes les demandes quotidiennes (jusqu'à 60 000). Elles sont aujourd'hui retombées entre 10 000 et 30 000. Des clients voulant aller chez Free mais pas seulement
Enfin, un article du Journal du Dimanche'(édition papier), indiquait que NRJ Mobile avait perdu que 5000 clients sur 1,100 000 million du Mvno.
avatar
le Ven 20 Avr 2012 - 22:38Hammett
Une autre série de statistiques. Elle concerne plus particulièrement Iliad et mesure l’évolution trimestrielle de Free et d’Alice depuis le rachat d'Alice par Iliad au mois d’août 2008.

Lors du rachat d’Alice par Free, Alice comptait 850 000 clients (selon les chiffres d’Iliad) et Free 3,275 000 clients pour un total de 4,125 000. En 39 mois, le total a augmenté de + 724 000, soit une augmentation de 17,6 % de la base client.
Dans le détail : pour Free, c’est une augmentation de + 1,186 000, soit +36,2% et pour Alice une diminution de 462 000, soit une baisse de 54,4% de la base client.
Free ne donne des chiffres sur les migrations des aliciens vers que depuis 6 mois, et ils ne sont pas spécialement bons. Ils ont été 85 000 sur 177 000 sur l'année 2011, soit 56,5%. C'est moyen.

A comparer (pour la période de fin troisième trimestre 2008 à fin du quatrième trimestre 2011) avec
Orange qui est passé de 8,080 000 clients à 9,598 000, soit une augmentation de 1,518 000 clients (+18,8_%).
SFR est passé de 3,730 000 à 5,042 000, soit une augmentation de 1,312 000 clients (+37,2%).
Bouygues est passé de 11 000 (au T4 2008) à 1,241 000, soit une augmentation de 1,230 000 clients +11 181%).

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum