Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
guilltes

Nombre de messages : 3222
Date d'inscription : 19/10/2008

Bbox : Internet - Téléphonie - Télévision
Masculin Age : 38
Localisation : Nantes Canclaux
http://www.bbox-forum.net
27092010
On se souvient qu'en mars dernier, Martin Bouygues avait piqué une grosse colère et s'était lui même rendu à l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) en menaçant d'un éventuel recours auprès de l'Autorité de la concurrence, en défendant bec et ongle le principe d'un déploiement d'une infrastructure multifibre dans les immeubles.

Nous apprenons dans les Echos, que l'ARCEP, a finalement revu sa copie, et vient de rendre une délibération importante. Comme le souhaite Bouygues Telecom, l'ARCEP préconise une mutualisation des fibres dans les immeubles. Avec quelques conditions tout de même au co-investissement, « Il est essentiel que des offres de gros adaptées soient par ailleurs disponibles pour permettre aux nouveaux entrants, qui n'ont pas la taille ou la puissance financière suffisante pour investir ou co-investir dans un réseau fibre, d'accéder au réseau et de servir le marché du très haut débit ».

Le fondement même d'une offre de gros est une aubaine pour Bouygues, qui avec ses 525.000 clients, aurait difficilement pu faire face aux investissements colossaux qu'implique le déploiement d'un réseau fibré.

Un petit coup de pouce bienvenu de la part de Jean-Ludovic Silicani, président de l'ARCEP, qui s'est semble-t-il laissé convaincre par le grand patron, une décision en faveur de Bouygues Telecom assumée puisque l'ARCEP déclare « L'existence de telles offres de gros est nécessaire, au moins à titre transitoire, pour un acteur comme Bouygues Télécom souhaitant entrer sur le marché du très haut débit », écrit-elle. « En effet, compte tenu de ses parts de marché encore limitées sur le marché du haut débit, Bouygues Télécom n'est sans doute pas en mesure, en tout cas à ce stade, de co-financer massivement le déploiement de la fibre dans les immeubles ».

Il n'y a pas à dire, il fait bon de s’appeler "Bouygues" en France pour se faire entendre... mais honnêtement, ce ne sont pas les clients de Bbox qui vont s'en plaindre.

Source: Les Echos


Dernière édition par guilltes le Lun 27 Sep 2010 - 23:41, édité 1 fois


BFN est site communautaire d’entre-aide NON-OFFICIEL, géré indépendamment par des administrateurs bénévoles et utilisateurs de Bbox, qui n’ont aucun lien avec la société Bouygues Telecom. A ce titre, le site ne peut traiter vos demandes administratives ou techniques.

Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
le Lun 27 Sep 2010 - 20:18tofoo93
Allez disons que si ça permet de faire progresser plus rapidement la pose des prises, ça ne sera que mieux... pour nous client final!

et

Bouygues qui décrié les coucous finalement va devenir l'un des plus gros, qu'elle belle ironie Laughing
avatar
le Lun 27 Sep 2010 - 21:31jaidespuces
Fais gaffe à l'orthographe quand même, la dernière phrase est difficilement compréhensible.
avatar
le Lun 27 Sep 2010 - 21:35ayo
Il veut dire que les utilisateurs de Bouyghes ont de la chance que le pdg est un ami au nain Wink
avatar
le Lun 27 Sep 2010 - 23:32Wind
Enfin la mutualisation...
C'était pour moi une aberration de ne pas l'accepter..
avatar
le Mar 28 Sep 2010 - 0:02tofoo93
ouais enfin bon faudra voir si orange accepte de payer pour les autres...

moi je suis pas si sur dans le fond l'ARCEP à ptet pas pris une décision très mesuré en privilégiant le plus petit Smile
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum