Part des investissements des opérateurs sur leurs chiffres d'affaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

23092015

Message 

Part des investissements des opérateurs sur leurs chiffres d'affaire




Combien investissent les opérateurs pour assurer leur développement et améliorer la qualité de service pour leurs clients ? la question est posée... le tableau récapitule les investissements de chaque opérateur et la part que cela représente par rapport au chiffre d’affaire. Investissements dans le réseau (fixe et/ou mobile), les investissements immobiliers (boutiques) et ceux dans les systèmes informatiques. Ne sont (logiquement) pas pris en compte les coûts d’acquisition des clients.


La fin de l’année va être marquée par les enchères la bande de fréquence du 700MHz. Les investissements augmentent sensiblement pour l’ensemble des opérateurs. Bouygues en difficulté augmente ses investissements. Free qui doit construire son réseau mobile. Orange, le plan Challenges 2020 prévoit 15 milliards d’investissements dans les réseaux. Et même SFR ne sacrifie pas ses fondamentaux.

Précisions
- Les données (exprimées en millions) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR.  
- Pour SFR, les clients de Virgin Mobile et ceux de Numericable sont inclus à partir de 2013.

Hammett


Nombre de messages : 1862
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 52
Localisation : Bois-Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Part des investissements des opérateurs sur leurs chiffres d'affaire :: Commentaires

Message le Mer 23 Sep 2015 - 21:39 par guilltes

@Hammett qu'entends-tu par "le SI" ?

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 24 Sep 2015 - 8:03 par Hammett

Système d'Information.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 24 Sep 2015 - 8:03 par Hammett

La publication des résultats à fin juin 2015 par Bouygues, Free, Orange et SFR permet de faire le point sur le niveau d’endettement de chacun.

Le premier de la classe (ou le plus pingre, selon son degré d’affinité...) est Free. Au 30 juin son endettement net était de 1,1 milliard, soit un ratio d’endettement (endettement/Ebitda) de 0,8x. A fin décembre 2014, son endettement net était de 1 milliard d’euros, et un ratio d’endettement identique de 0,84x après 0,85x en 2013. Au plus fort (2012 et 2011), ce ratio était de 1,16x.  

Pour Bouygues télécom seul (Rapport Annuel 2014), l’endettement net était de 765 millions d’euros à fin 2014, en baisse de 18 millions d’euros par rapport à fin 2013, soit un ratio d’endettement de 1,1x (0,9x en 2013).

Le troisième est Orange avec endettement net de 26,4 milliards au 30 juin 2015, soit un ratio de 2,13. A fin décembre l’endettement net était de 26,090 milliards, soit un ratio de 2,09x contre 2,37x au 31 décembre 2013. L'objectif est de ramener la dette à un ratio de 2x. Orange s’en éloigne.

Le dernier est bien sur SFR (pas Altice) avec un endettement de 12,4 milliards soit un ratio de 3,1. A fin 2014, l’endettement net était de 11,3 milliards soit un ratio de 3,7x. L'objectif de SFR va être de dégager des marges pour rembourser (dans un premier temps 450 millions d'euros par an pendant 7 ans).

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum