Partagez
avatar
Hammett

Nombre de messages : 2366
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 54
Localisation : Bois-Colombes
10082015
Alors qu’Orange et SFR ont publié leurs résultats du deuxième trimestre, quelques statistiques peuvent être intéressantes à suivre : celle du niveau du taux d’occupation des prises très haut débit, soit le nombre de clients par rapport au nombre de prises connectables. Il va de soi que c’est significatif pour les deux plus gros « fibreurs ». Bouygues loue des capacités principalement à SFR et Free n’étant pas vraiment dans la course.  

Depuis plusieurs trimestres, Orange multiplie les efforts afin de convertir ses clients au très haut débit et tente de grignoter son retard sur SFR qui est en pleine restructuration semble lever (un peu) le pied.    

Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le taux du nombre de clients/nombre de lignes connectables. A fin juin, ce taux d est de 18,1% pour SFR et de 16,7% pour Orange. A fin décembre 2014, il était de 17,1% pour SFR et 15,5% pour Orange. A fin décembre 2013, il était de 14,9% pour Numericable et 12,4% pour Orange.
L’objectif pour Orange est d’avoir une base de 60% clients sur fibre d'ici à 2018 et 1 million de client d’ici à la fin de l’année.

Lignes connectables
Chez SFR, le nombre de lignes connectables est de 9,210 millions contre 9,119 millions à fin mars et de 9,958 millions à fin juin 2014, soit une baisse de 7,5%. Pourquoi cette baisse ? Un nettoyage lié au rachat de SFR ?
Chez Orange, c’est 4,314 millions de ligne connectables, contre 3,932 millions à fin mars et 3,028 millions à fin juin 2014, soit une augmentation de 42,5 sur un an.

Gains de nouveaux clients ?
Dans la conquête de nouveaux clients, Orange fait mieux que SFR, mais cela reste à un niveau relativement moyen.
- Orange
A fin juin sur 82 000 nouveaux clients, 43 000 étaient des migrations de l’ADSL et 39 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 75 000 nouveaux clients, 38 000 étaient des migrations et 37 000 de nouveaux clients. Au total, depuis janvier 2014, Orange a gagné 396 000 clients sur le ftth,193 000 étaient de «nouveaux » clients, soit 48,7% (48% sur l’année 2014 et 47,7% sur 2015).
- SFR
A fin juin sur 70 000 nouveaux clients, 64 000 étaient des migrations et 6 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 48 000 nouveaux clients, 22 000 étaient des migrations.  

Objectifs de développement
Lors de la présentation de son plan « essentiels 2020 », Orange a prévu le raccordement de 12 millions de foyers pour fin 2018 et 20 millions à fin 2022.

Chez SFR, un plan d’action prévoit de desservir 7,7 millions de prises en 2015 puis 12 millions en 2017 et 15 millions en 2020.

Bouygues prévoit 2 millions de prises ftth à fin 2015.

Free prévoyait (en 2006) 4 millions de prises pour 2012 et 750 000 abonnés (il vient juste de dépaser 100 000 clients ). Depuis, en 2011, Free s’est rapproché d’Orange dans 60 agglomérations et pourrait lancer une offre en ZMD et cela pourrait même  être "une des surprises de Free en 2015".
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

avatar
le Ven 20 Juil 2018 - 6:45Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°300

Presse numérique
Alors que la presse numérique devient un objet de complément à des abonnements premiums chez Canal+, Orange et SFR, quel est l’état de la presse numérique payée ? L’OJD - qui est l’organisme qui récence les chiffres de diffusion de la presse – permet d’avoir des chiffres (qu’il faut aller piocher quand même) sur la diffusion numérique de l’ensemble de la presse.

Le récapitulatif ci-dessous permet de se faire une idée. Globalement pour l’ensemble de la presse, le numérique représente 22% (346 000 exemplaires + 37% par rapport à 2016) des ventes pour la presse nationale quotidienne, alors que c’est seulement 2,9% pour la presse régionale. Pour plus de données, lire le rapport ici.

Ci-après le récapitulatif à fin 2017, des cinq quotidiens qui sont le plus diffusés sous format numérique.



Pour ces 5 quotidiens, la diffusion sur l’année 2017 est en hausse. Neymar et le PSG pour l’Equipe, les élections présidentielles et législatives pour les autres ont permis à ces quotidiens d’augmenter leurs ventes. A noter que Le Figaro et Libération ont vu leur diffusion globale baisser sur 4 ans.

Chacun voit ses ventes numériques (au numéro ou via un abonnement) augmenter très sérieusement entre 2016 et 2017. Le tableau indique le pourcentage de diffusion numérique sur la diffusion totale payée (via abonnement, vente en kiosque, France et étranger).

Deux quotidiens se distinguent sur l’année 2017 : Le Monde et Le Figaro, Les Echos de son côté franchit la barre des 30%, Le Monde devrait voir la barre des 50% arrivée sur 2019. Pour Libération, c’est une petite hausse. Par contre, pour l’Equipe, c’est une déception, malgré sa présence sur l’ensemble des plateformes numériques, son chiffre de vente est en baisse et son pourcentage également en recul.

Est-ce un problème de comptage ? l’OJD compte ses ventes dans la rubrique « vente au tiers » qui est une catégorie d’achats groupés par les entreprises. Par accord, via ce canal Libération ne pourra pas dépasser 3 000 exemplaires par jour (Le monde, 06/2016).
Dans cette rubrique se retrouvent les ventes par les kiosques télécom, pour Le Figaro c ‘est 7 280 exemplaires qui sont vendus, pour Libération c’est 5 920 et pour L’Equipe c’est 25 979 exemplaires, alors que les abonnements directs sont à 40 000 exemplaires ! Les Echos et Le Monde ne sont pas présents dans les offres kiosques des opérateurs télécoms.
avatar
le Lun 23 Juil 2018 - 6:29Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°301

Iliad
Le Groupe Iliad vient d’annoncer que sa filiale italienne avait franchi le cap du premier million d’abonnés. Belle performance, alors que l’offre a été lancée il y a à peine 2 mois.
Fin juin, Berenberg – institut spécialisé dans les télécoms – prévoyait un total de 300 000 à 350 000 clients à fin juin et 1,85 million de clients sur un an. Iliad vise une part de marché de 15%.

Consolidation aux USA
Comcast jette l’éponge sur le rachat de la 21st Century Fox et laisse le champ libre au groupe Disney qui va donc devoir mettre 71,3 milliards de dollars payables en actions de Disney et en numéraire.
Disney est propriétaire du réseau télévisé ABC, les chaînes sportives ESPN, plusieurs studios de cinéma et des parcs à thème - avec les studios de cinéma et de télévision de Fox et le groupe Star India. Le Département de la justice a autorisé la transaction.

La bataille entre Comcast et le couple Disney-Fox n'est pas pour autant terminée. Elle porte désormais sur le contrôle du réseau européen de télévision payante, Sky PLC. Comcast, qui souffre d'un manque de présence à l'international, a proposé depuis plusieurs jours de racheter 61% de Sky pour la somme de 34 milliards de dollars. Les 39% restant sont dans les mains de Fox qui depuis des mois se bat avec les autorités britanniques pour acquérir le reste du capital (Le Figaro, 19/07).

Télévision : quelques statistiques
Le CSA vient de publier son rapport annuel 2017. Quelques données intéressantes.

Pour le CSA, "La TNT payante comptait approximativement 0,6 million d’abonnés à la fin de l’année 2017, soit environ 3 % des abonnés à la télévision à péage selon les estimations du Conseil.". Qui sont-ils ?

Les autres clients à une offre de télévision payante (dommage, il n’y a pas d’historique).



D’autre part, le CSA publie un récapitulatif sur l’évolution des modes de réception de la télévision.



Pour compléter le tableau, De son coté, l’ARCEP a publié le nombre d’abonnés avec un accès à la télévision dans le cadre d’un forfait couplé internet-télévision.

avatar
le Mar 24 Juil 2018 - 6:34Hammett
Avant la publication la vague de résultats sur le fixe et le mobile du deuxième trimestre 2018, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2018.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du T2 2018
Orange, le 27 juillet (avant bourse).
Vivendi, le 30 juillet (après bourse)
Altice, le 2 août (après bourse).
ARCEP, services mobiles le 2 août (après bourse).
Bouygues Télécom, le 30 août (avant bourse).
Free, le 4 septembre (avant bourse).
ARCEP, services fixes (provisoire), le 6 septembre (après bourse).
ARCEP, services fixes (définitif), le 4 octobre (après bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)


3 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI


Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- La catégorie « autres » est calculée en prenant le total des abonnements haut et très haut débit publié par l’ARCEP à fin mars 2018 et en défalquant les totaux de Bouygues, Free, Orange et SFR à fin mars 2018.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM, il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,3% de parts de marché avec 11,537 millions de clients et a recruté 317 000 nouveaux clients entre le T1 2017 et le T1 2018, soit une augmentation de 2,8% de sa base clientèle.

4- Le très haut débit
Récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts), mais hors petits opérateurs.


5 - Parts de conquête
Fixe
Sur le T1
SFR 71 000 nouveaux clients, soit soit 41,0% de parts de conquête,
Orange 52 000, soit 30,0%,
Bouygues 50 000, soit 28,9%
Total 173 000 (Total Arcep de 192 000)
Free est négatif de 19 000
avatar
le Mer 25 Juil 2018 - 6:29Hammett
Avant la publication des chiffres sur le fixe et le mobile du deuxième trimestre 2018, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2018.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs


Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,5% de parts de marché avec 33,134 millions de clients et a gagné 1,920 millions de clients entre le T1 2017 et le T1 2018, soit une hausse de 6,2%.

2 – Parts de marché sur les forfaits (avec m2m)


Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR;
- Pour la rubrique autres : addition des forfaits Bouygues, Free, Orange, SFR sur les segments Grand Public, Entreprise et m2m, le total est retranche du total ARCEP (parc total + m2m);
- Pour les mvno, Orange, isole cette donnée et elle n’est donc pas dans le total dans ce tableau, mais pas Bouygues Telecom, pour SFR, ce n’est pas tout à fait clair et Free n’en a pas. On peut donc retrouver des mvno dans la rubrique mais aussi chez Bouygues et SFR. Bouygues et SFR sont donc un peu surreprésentés.

3 - Parts de conquête sur les forfaits mobiles grands publics
Sur le T1
SFR 239 000 nouveaux clients, soit 34,5% de parts de conquête,
Bouygues 132 000, soit 19,1%,
Free, 130 000, soit 18,8%.
Mvno 114 000 soit 16,5%.
Orange 77 000, soit 11,1%.
Total 692 000 (692 000 pour l’Arcep)
avatar
le Jeu 26 Juil 2018 - 8:29Hammett
Orange vient de présenter ses résultats au 30 juin 2018. C’est toujours bon sur le ftth, Open et sur le mobile et même sur Sosh. Mais les rythmes de progression sont moins importants.

Sur le fixe Orange estime sa part de marché à 40,3% en légère augmentation sur un an et une part de conquête sur le T2 de 27,0%.

En France, le chiffre d’affaire augmente de 0,6% sur le T2 2018 par rapport au T2 2017 (2,1% sur le T1, 1,7% sur le T4, après +0,2% au 3ème trimestre et +0,5% au 2ème trimestre).

Pour Orange, ce sont les services fixes et les offres convergentes qui permettent ce trimestre de croissance, sur ce trimestre, les services mobiles sont repassés dans le rouge, alors que le T4 était repassé dans le vert pour la première fois depuis fin 2011.

Il n’y a pas de chiffres concernant Orange Bank, il y avait 100 000 comptes au 1er trimestre 2018.



Fixe
La Fibre optique est en augmentation de 131 000 soit une hausse de 570 000 sur un an. C’est un trimestre pour Orange dans la logique des trimestres précédents. Mais le rythme de croissance est en baisse et Orange retombe dans la normalité avec la montée en charge de la concurrence. Le nombre de clients ADSL poursuit logiquement sa baisse. Globalement, Orange reste positif sur le gain de clients sur le fixe. La progression d’Open est en baisse.

Téléphonie mobile
Un trimestre plutôt bon avec un gain de 470 000 cartes sim. Les forfaits gagnent 536 000 nouveaux clients (+353 000 m2m et +183 000 pour le grand public + entreprise), comme d’habitude, le prépayé poursuit sa chute avec -66 000.
Orange a relancé la machine et Sosh a repris sa progression avec 3,739 millions de clients, soit +102 000 sur le trimestre et +301 000 sur un an. Les Mvno représentent 1,141 million contre 734 000 clients pour le T2 2017.

Source : Communiqué de presse Orange.
avatar
le Ven 27 Juil 2018 - 6:58Hammett
Brèves du sport business et de la TV payante – n°272

Audiences sportives
Le quotidien l’Equipe du 17 juillet (édition papier) a publié une infographie présentant les audiences des bleus pendant la coupe du monde. Médiametrie a mesuré l’audience hors tv. Pour l’institut, il faut rajouter 15% d’audience pour les chaines qui ont diffusées la compétition : TF1 et beIN Sports.
Pour la finale, Mediametrie a calculé qu'avec les lieux publics, bars et restaurants, fan-zones, le total était de 26,1 millions de spectateurs. Ce qui pourrait en faire la meilleure audience de l'histoire.
Pour rappel, TF1 a déboursé 75 millions d’euros auprès de beIN Sports pour diffuser 28 matchs et les recettes de publicité seraient de 60 millions. Pour les chaines, la mesure de l'audience est essentielle afin de la valoriser au maximum.



Le même jour, l'Equipe a publié les 10 plus fortes audiences pour un match de foot.



D’autre part, l’Equipe du 13 janvier a publié une infographie les 10 meilleures audiences sportives pour l’année 2017.



Audience des chaines sportives
BeIn Sports reste la chaîne de sport la plus regardée selon la dernière enquête (1er janvier - 17 juin) Thématik de Médiamétrie qui mesure les audiences des chaînes thématiques reçues via les bouquets ADSL, câble ou satellite.
BeIN Sports 1, qui bénéficie d’une part d’audience nationale (Pda) de 0,6%, gagne 0,1 point par rapport à l’enquête portant sur la période septembre 2017 / Février 2018. C’est une audience moyenne mensuelle de 5,3 millions de téléspectateurs. La chaine est devancée par la Chaîne L’Equipe qui est diffusée en hertzien gratuit. Canal+ Sport arrive juste après avec une pda de 0,3% en baisse de 0,1 point. SFR Sport est mesuré en dessous de 0,1 de pda et Eurosport à 0,2%.



Source Médiamétrie Médiamat’Thématik, Couv. 4 sem. : nombre de personnes (parmi les personnes recevant la télévision par le câble, le satellite ou l’ADSL) ayant regardé au moins 10 secondes consécutives la chaîne concernée en moyenne sur quatre semaines consécutives. Evol. : évolution par rapport à la dernière enquête bi-annuelle. Pda 4+ : Part d'audience 4 ans et plus.

Audience de la télévision auprès des personnes recevant une offre de chaînes via le câble, le satellite ou la télévision par ADSL, soit 79% de la population équipée TV résidant en France. Échantillon de référence : 9 176 personnes âgées de 4 ans et plus vivant dans 3 776 foyers recevant une de ces offres. (1) Equidia Live est devenue Equidia le 8 janvier 2018. (2) SFR Sport 3 est devenue SFR Sport 4 le 1er février 2018.
avatar
le Lun 30 Juil 2018 - 6:42Hammett
Orange, lors de la présentation de ses résultats à fin juin a publié quelques données annexes sur son activité fixe et mobile.

Mobile & Fixe
Le taux de churn sur le mobile est de 11,7% contre 13,7% en décembre 2017 et 15,3% en décembre 2016. Si globalement la tendance est à la baisse, par rapport à fin mars 2018, il y a une augmentation de 0,4 point (11,3%). Cet indicateur n’est pas donné pour les autres opérateurs, il est difficile donc de faire des comparaisons.

Globalement, avec la 4G et le Ftth, les offres sont de plus en plus convergentes (fixe + mobile) avec 60% (chiffre identique par rapport à fin mars 2018) des clients haut débit fixe grand public contre 59% à fin décembre 2017 et 57% à fin décembre 2016.
Sur le mobile seul, la 4G progresse normalement, mais sur un marché grand Public tiré seulement par Sosh.

Sur un an, le chiffre d'affaire d'Orange France est en augmentation de 0,6% après une hausse de 2,1% au T1, 0,6% au T4 2017, de 0,2% au T3 et de 0,5% au T2. Le CA fixe haut débit et les offres convergentes permettent à Orange de compenser ses pertes sur le mobile (-1,8%). La rentabilité s’améliore et sur 12 mois, l’ARPO s’améliore légèrement avec la montée en charge du Ftth et des offres convergentes. Mais sur 1an, c’est assez étal.



avatar
le Mar 31 Juil 2018 - 7:11Hammett
Brèves du sport business et de la TV payante – n°273

Résultats de Canal+
Vivendi vient de présenter ses résultats à fin juin, ce qui permet de faire le point sur le nombre de clients du groupe Canal+.

Canal+ France poursuit sa chute avec une baisse de 62 000 clients sur un an et de 89 000 sur le trimestre. Le groupe s’installe sous les 8 millions de clients. CanalPlay (en mort clinique) et Canalsat sont en baisse, mais les plutôt bons recrutements de Canal+ ne suffisent pas.

Canal+ France ne s’en sort qu’avec ses accords avec Free et Orange. C’est en hausse de 135 000 sur les douze derniers mois et une baisse 89 000 sur le trimestre.

Le nombre total de clients (Canal+, CanalSat et CanalPlay) baisse de 197 000 entre le T2 2017 et le T2 2018 et augmente de 90 000 sur le dernier trimestre. Selon le communiqué de presse : "Le portefeuille d’abonnés individuels à la chaîne Canal+ enregistre en un an une croissance nette de 271 000 abonnés.". C’est donc une baisse essentiellement sur CanalSat et CanalPlay, le e navire amiral tient. Canal+ ne donne pas de détails sur les abonnements réalisés.

Pour rappel, du coté de la concurrence (Tv payante et service SVod), BeIN Sports serait à 4 millions de clients, OCS à 2,9 millions et Netflix à + de 2,5 millions, ils sont tous en progression.



Le chiffre d'affaire de Canal+ en France est en baisse de 3,1% sur un an, il est 1,591 milliard. C’est avec l’international que Canal+ arrive à sortir un chiffre positif : +1,3% à 2,575 milliards.

Le groupe Vivendi veut mettre en vente 50% de Universal Music ce qui pourrait lui rapporter 10 milliards d’euros et rachète Editis pour 900 millions. Editis est deuxième groupe d’édition français et compte plus de 50 maisons d’édition (parmi lesquelles Nathan, Bordas, Robert Laffont, Presses de la Cité, Julliard, XO, Plon, Perrin, Pocket, Belfond, Le cherche midi).

L’endettement de Vivendi est très faible : 1,399 milliard d’euros, «avant l’encaissement du solde des cessions des participations dans Ubisoft et Fnac Darty (768 millions d’euros)».

Par contre, Vivendi déprécie Telecom Italia de 512 millions d’euros. La perte opérationnelle de Telecom Italia laisse des traces.
avatar
le Mer 1 Aoû 2018 - 6:13Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°302

Consolidation des Télécoms
Lors de la présentation des résultats d’Orange du T2, Stéphane Richard a répété (Le Figaro, 26/07) que la consolidation du marché des télécom était "inévitable, il ne serait pas tenable à long terme de rester à quatre acteurs", mais qu’Orange ne serait pas en première ligne mais sera là pour "faciliter (…) nous pouvons apporter une aide décisive en reprenant des actifs ou des personnels". Mais pour lui, rien ne se fera avant 2019.

D’autre part et contrairement aux rumeurs, il n’est pas question que Orange reprenne Portugal Telecom, car pour lui la priorité se trouve en Afrique ou au Moyen-Orient. Si l’ouverture du marché se confirme, l’Ethiopie pourrait être une cible.

Orange Bank
Toujours lors de la présentation de ses résultats, Orange n’a pas donné de chiffres concernant le nombre de clients à Orange Bank. A fin mars, Orange avait annoncé atteint le chiffre de 100 000.

Son objectif de très long terme reste d'atteindre 2 millions de clients en 10 ans. A titre de comparaison, Compte Nickel annonce 976.000 clients (le cap du million est attendu début août), l'allemande N26 un million dont plus de 200.000 en France, la britannique Revolut 2 millions déjà dont 220.000 en France (La Tribune, 26/07).

Orange pourrait faire des annonces à la fin de l’année, car selon un porte-parole d’Orange : "le projet d'Orange Bank est un projet récent avec seulement neuf mois d'existence, et nous pensons que c'est prématuré de communiquer sur le rythme d'acquisition des clients chaque trimestre.".

A suivre donc.

Belgique
La Belgique favorable à l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile, aux côtés de Proximus (l’Etat est actionnaire majoritaire), Orange Belgium et Base, filiale de Telenet. Les enchères se dérouleront pour l'attribution de fréquences (prévue pour la fin 2019 et pour une durée de 20 ans) dans les bandes 900MHz,1800MHz et 2100MHz et de nouvelles fréquences dans les bandes 700MHz, 1400MHz et 3600MHz. "L'arrivée potentielle d'un quatrième opérateur pourrait déboucher sur une baisse des prix, plus d'innovation et un déploiement plus rapide de la 5G" a déclaré le ministère belge des Télécommunications.

L'IBPT (régulateur télécom) a confirmé qu'une entreprise avait clairement manifesté son intérêt pour devenir le quatrième acteur du marché belge. Le 4ème opérateur télécom pourra dans un premier temps utiliser les réseaux des concurrents (revue de presse du 25/07 de l’ARCEP).
avatar
le Jeu 2 Aoû 2018 - 6:54Hammett
Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 30 juin. Ces chiffres portent sur l’activité fixe et sur l’activité mobile.

Comme depuis de nombreux trimestres, Orange s’appuie sur le ftth, le m2m et les offres convergentes pour présenter de solides résultats commerciaux. Pour sa part, Sosh a repris sa phase de décélération.
Le recrutement sur le ftth est sur une bonne dynamique, et la priorité semble être le développement des offres convergences Open. Hors Sosh, Les offres mobiles sont vraiment les délaissées du catalogue.


* en milliers

Très haut débit
Le très haut débit tire encore la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est un gain de 131 000 clients. Le rythme de croissance est fort, mais ralentit trimestre après trimestre, car la concurrence monte en régime et de fait Orange construit plus de lignes ftth qu’il n’engrange de clients. Orange n’indique plus la proportion de nouveaux clients sur les gains ftth.

Les clients FTTH représentent 19,5% de sa base clientèle contre 17,4% à fin 2017, 13,0% à fin 2016, 8,9% à fin 2015, 5,4% à fin 2014, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

Le nombre de clients avec une offre Open est de 8,972 millions et représente 48,2% des clients du fixe, en augmentation de 0,2% sur ce trimestre. De son coté, Orange calcule le nombre de ses clients convergents (ligne fixe + forfait mobile) à 6,097 millions, soit 52,7% des clients sur le fixe (52,0% à fin 2017, 49,4% fin 2016).
Orange ne donne plus le nombre de clients en bas débit. A fin décembre il en restait 2 000.

Téléphonie mobile
Sur les forfaits, Orange progresse de 536 000 nouveaux clients (363 000 sur le T1, 752 000 sur le T2 2017).
Sosh progresse de 102 000 nouveaux clients et représente 12,6% des clients avec un forfait contre 12,6% à fin 2017, 12,4% à fin 2016, 12,2% à fin 2015 et 11,2% à fin 2014.
Et représente 11,5% de l’ensemble des clients chez Orange contre 11,4% à fin 2017, 11,8% à fin 2016, 10,3% à fin 2015 et 9,1% à fin 2014. C’est une relative stagnation.

Sur le prépayé, c’est encore et toujours la chute, mais si elle est moins importante que lors des trimestres précédents. Pour le cinquième trimestre consécutif, les Mvno’s repartent à la hausse et le cap du million a été passé sur le T1.
avatar
le Jeu 2 Aoû 2018 - 8:46Hammett
SFR vient de présenter ses résultats au 30 juin 2018. Du fait de son retrait de la cote boursière, SFR ne présente plus de résultats, ils sont présentés avec ceux d’Altice. Il faut fouiller un peu plus pour compiler certains résultats. D’autres ne sont plus donnés comme le nombre de clients en marque blanche.

C’est un trimestre moyen, SFR a correctement performé sur les forfaits mobiles GP et les gains sur le THD compensent les pertes sur l’adsl. mais l’ARPU fixe (4,4% sur 12 mois) et mobile (7,2% sur 12 mois) sont à la baisse.

Concernant les résultats financiers : "Total Altice France revenue declined -4.6% YoY ex-VAT benefit12, -6.6% YoY reported in Q2 2018 to €2,516m.. (…) Total Altice France’s Adjusted EBITDA declined -2.2% in Q2 2018 YoY ex-VAT benefit or -7.4% YoY reported in Q2 2018 YoY to €974m with margins declining by -0.3% pts YoY to 38.7%.".

Bref, le CA est en baisse de -4,61% sur 1 an, et l’Ebitda en baisse de 2,2%.



Altice France comprend : SFR Telecom, SFR Media (NextRadioTV et Presse), French Overseas Territories, Altice Technical Services France and Intelcia customer services.
avatar
le Ven 3 Aoû 2018 - 6:27Hammett
L’ARCEP vient de publier son tableau de bord sur la téléphonie mobile pour le T2 2018.

Quelques tendances générales
- La croissance marque un temps d’arrêt. Sur l'ensemble des forfaits, c'est une augmentation nettement moins forte que lors des trimestres précédents, c’est le marché du m2m qui tire le marché, sinon la hausse des forfaits résidentiels et entreprises ne compense pas la baisse du prépayé.
- Il y a toujours un fort développement des forfaits sans engagement qui concernent 74,2% des forfaits concernés. C’est une augmentation sérieuse alors que cela stagnait depuis 6 mois.
- Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés restent à un haut niveau, mais sont en baisse sur le trimestre précédent.
- En Total France, les opérateurs et Mvno’s ont gagné 759 000 cartes sim sur le trimestre. Les opérateurs sont en hausse de 1,236 million sur les forfaits actifs. 359 000 et -244 000 pour les mvno’s - sur le segment grand public et entreprise et 876 000 sur le segment M2M. C'est toujours en baisse de 373 000 sur le prépayé. Les Mvno’s ont eux perdu 104 000 cartes sim.

Précisions
- Les données sont exprimées en milliers. En rouge, les mouvement négatifs. +2,703 millions de carte sim sur un an (+4,3%) et de +359 000 sur le trimestre (+0,6%).
- Pour l’ARCEP, les opérateurs sont, en métropole : Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange, SFR, dans les départements et collectivités d'outre-mer : Dauphin Telecom, Digicel AFG, Globaltel, Orange Caraïbe, Orange Réunion, Outremer Telecom, SAS SPM, Société Réunionnaise du Radiotéléphone (SRR), Telco OI, UTS Caraïbe.



Chez Orange, les forfaits gagnent 536 000 nouveaux clients, soit 43,4% du total Arcep. 353 000 sur le m2m, soit 40,3% du total Arcep et 183 000 pour le grand public, soit 51,0% du total Arcep. C’est un bon trimestre pour Orange sur le segment Grand Public & Entreprise.

Chez SFR, les forfaits gagnent 211 000 nouveaux clients, soit 17,1% du total Arcep. 177 000 sur le m2m, soit 20,2% du total Arcep et 34 000 pour le grand public, soit 9,5% du total Arcep. C’est un trimestre très moyen pour SFR sur le segment Grand Public & Entreprise.

Il resterait donc 489 000 forfaits à se partager entre Bouygues Telecom et Free. Dont 346 000 sur le m2m et 143 000 sur les forfaits GP et Entreprise.
avatar
le Lun 6 Aoû 2018 - 6:31Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°303

Free
Free est dans la mire des marchés financiers et viens de réagir via un [url=http://www.iliad.fr/presse/2018/CP_010818.pdf ]communiqué[/url] aux rumeurs annonçant une baisse de ses abonnés mobiles : "Suite aux rumeurs parues dans la presse, le Groupe souhaite apporter la précision suivante. Dans la continuité des annonces du mois de mai, le Groupe a clairement défini comme priorité d’augmenter sa base d’abonnés au Forfait Free 4G. L’environnement a été extrêmement concurrentiel au 2ème trimestre entraînant une baisse de la base d’abonnés aux Forfaits 0€ et 2€, mais le nombre d’abonnés au Forfait Free 4G, a, lui, continué sa progression constante.".

Pour que Free se fende d'un communiqué, c'est que la situation est vraiment tendue. Sur le fond, même si Free gagne des clients sur son forfait 15/20€, le communiqué laisse entendre que Free a perdu des clients sur le forfait 0/2€ et que le solde global pourrait être effectivement négatif.

Les rumeurs indiquaient que Orange aurait beaucoup récupéré de clients de Free, sauf que Sosh n’a gagné que 183 000 (dont 102 000 sur Sosh) nouveaux clients sur le T2. Si certains clients de Free se sont barrés, reste à savoir ou…

Berenberg – un analyste financier – avance quelques chiffres : "L'analyste prévoit une baisse de 27 000 forfaits de la base d'abonnés mobiles alors que le consensus anticipe une progression de 117 000. Dans le fixe, Berenberg prévoit une perte de 11 000 abonnés pour Iliad." (Capital).

A suivre...

La Poste Mobile
La Poste vient de présenter ses résultats au 30 juin et donne quelques chiffres sur la Poste Mobile. Le parc total abonnés et prépayés a très légèrement progressé de 30 000 clients, soit 2,1% sur le semestre et 0,8% sur l’année pour atteindre 1,43 million de clients dont 1,36 million avec un forfait.

Au 31 décembre 2017, La Poste Mobile comptait 1,4 millions de clients. Au 31 décembre 2016, 1,2 million de clients, dont 21 000 clients avec un box internet, depuis La poste n’a plus donné de chiffres sur cette offre.

Supports 4G en service
Le bilan de l’ANFR des sites 4G mis en service en métropole au 1er août est le suivant : Orange : 16 381 sites (+395 en juillet); SFR : 15 960 sites (+327); Bouygues Telecom 15 856 sites (+356); Free : 10 975 sites (+155). Même chose que ces derniers mois : Orange accentue son avance sur SFR, Bouygues se reprend un peu et Free essaye de suivre.
avatar
le Mar 7 Aoû 2018 - 6:49Hammett
Début juillet, l’ARCEP a publié son observatoire des marchés des communications électroniques du premier  trimestre 2018. L’occasion de ressortir quelques données.

La facture moyenne mensuelle par client


C’est une baisse de 0,9% sur le trimestre sur la facture moyenne (HT) sur le fixe et hausse de 0,6% sur 12 mois, l’augmentation du très haut débit permet cette hausse. C’est stable sur le mobile, avec l'ancienne norme comptable, pas sur la nouvelle ou cela plonge.

Convergence
Ces statistiques permettent de faire le point sur la convergence fixe mobile qui représente un peu plus de 30% du marché et 19,7 millions de cartes sim. Mais la tendance est la baisse trimestre après trimestre.

Difficile de donner des chiffres du côté des opérateurs ou seul Orange publie des chiffres pour son offre Open. Les offres couplées sont un des axes de développement d’Orange ou les indicateurs sont en constantes augmentations. De son coté, sans donner de précisions, Free a toujours indiqué que qu'environ 50% de ses clients mobiles avaient également une offre fixe. Bouygues Telecom et SFR - cachotiers - ne donnent pas de chiffres sur ce sujet.



Pour Orange, la part des offres couplées / nombre de forfaits est de 30,4 sur le T1 2018, de 30,3% sur le T4 2017, de 28,1% pour le T4 2016 et de 26,2% au T4 2015.
La part des offres couplées / nombre de cartes est de 27,7% sur le T1 208, 27,5% sur le T4 2017 contre 23,5% pour le T4 2016 et 21,1% au T4 2015.
avatar
le Mer 8 Aoû 2018 - 6:32Hammett
Début juillet, l’ARCEP a publié son observatoire des marchés des communications électroniques du premier trimestre 2018. L’occasion de ressortir quelques données.

Ces statistiques permettent de faire le point sur les cartes SIM en service en 3G et 4G et d’en déduire la 2G.



Même constat que les pour les trimestres précédents, la 2G poursuit tranquillement mais surement sa baisse sur ces 12 derniers mois, mais son extinction n’est pas pour tout de suite. La baisse est de 4 points sur un an.
A ce rythme, il va falloir encore quelques années pour une quasi extinction. 4 ans au rythme actuel.


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum