Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Hammett

Nombre de messages : 2059
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 53
Localisation : Bois-Colombes
10082015
Alors qu’Orange et SFR ont publié leurs résultats du deuxième trimestre, quelques statistiques peuvent être intéressantes à suivre : celle du niveau du taux d’occupation des prises très haut débit, soit le nombre de clients par rapport au nombre de prises connectables. Il va de soi que c’est significatif pour les deux plus gros « fibreurs ». Bouygues loue des capacités principalement à SFR et Free n’étant pas vraiment dans la course.  

Depuis plusieurs trimestres, Orange multiplie les efforts afin de convertir ses clients au très haut débit et tente de grignoter son retard sur SFR qui est en pleine restructuration semble lever (un peu) le pied.    

Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le taux du nombre de clients/nombre de lignes connectables. A fin juin, ce taux d est de 18,1% pour SFR et de 16,7% pour Orange. A fin décembre 2014, il était de 17,1% pour SFR et 15,5% pour Orange. A fin décembre 2013, il était de 14,9% pour Numericable et 12,4% pour Orange.
L’objectif pour Orange est d’avoir une base de 60% clients sur fibre d'ici à 2018 et 1 million de client d’ici à la fin de l’année.

Lignes connectables
Chez SFR, le nombre de lignes connectables est de 9,210 millions contre 9,119 millions à fin mars et de 9,958 millions à fin juin 2014, soit une baisse de 7,5%. Pourquoi cette baisse ? Un nettoyage lié au rachat de SFR ?
Chez Orange, c’est 4,314 millions de ligne connectables, contre 3,932 millions à fin mars et 3,028 millions à fin juin 2014, soit une augmentation de 42,5 sur un an.

Gains de nouveaux clients ?
Dans la conquête de nouveaux clients, Orange fait mieux que SFR, mais cela reste à un niveau relativement moyen.
- Orange
A fin juin sur 82 000 nouveaux clients, 43 000 étaient des migrations de l’ADSL et 39 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 75 000 nouveaux clients, 38 000 étaient des migrations et 37 000 de nouveaux clients. Au total, depuis janvier 2014, Orange a gagné 396 000 clients sur le ftth,193 000 étaient de «nouveaux » clients, soit 48,7% (48% sur l’année 2014 et 47,7% sur 2015).
- SFR
A fin juin sur 70 000 nouveaux clients, 64 000 étaient des migrations et 6 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 48 000 nouveaux clients, 22 000 étaient des migrations.  

Objectifs de développement
Lors de la présentation de son plan « essentiels 2020 », Orange a prévu le raccordement de 12 millions de foyers pour fin 2018 et 20 millions à fin 2022.

Chez SFR, un plan d’action prévoit de desservir 7,7 millions de prises en 2015 puis 12 millions en 2017 et 15 millions en 2020.

Bouygues prévoit 2 millions de prises ftth à fin 2015.

Free prévoyait (en 2006) 4 millions de prises pour 2012 et 750 000 abonnés (il vient juste de dépaser 100 000 clients ). Depuis, en 2011, Free s’est rapproché d’Orange dans 60 agglomérations et pourrait lancer une offre en ZMD et cela pourrait même  être "une des surprises de Free en 2015".
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
le Mar 10 Nov 2015 - 8:03Hammett
Deuxième récapitulatif sur le M2M : son impact par rapport aux forfaits. Pour rappel, Bouygues Telecom et Free ne donnent pas de statistiques.
Ce segment est en très forte augmentation et tire la croissance des opérateurs alors que le marché Grand Public est en train d’atterrir en douceur. Chez SFR, cela représente 26,5% de son parc forfait, pour 15,3% chez Orange et 14,6% au total pour l’ARCEP.
A travers son plan Perspectives 2020, Orange mise gros sur les objets connectés. “Sur le milliard d'euros de diversifications que nous visons d'ici 2020, 600 millions doivent venir de ce segment.”.

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Orange, SFR et l’ARCEP.
- Au T3 2015, SFR comptabilise 4,503 millions de forfaits M2M, soit 26,5% du total de ses forfaits. Orange 3,625 millions soit 15,3% de ses forfaits et l'ARCEP 10,033 millions, soit 14,6% des forfaits.


avatar
le Mer 11 Nov 2015 - 8:32Hammett
Free publie ses résultats demain et Bouygues Telecom vendredi. C’est l’occasion de revenir sur ceux publiés par Orange et SFR/NC.

Estimation sur le fixe :
Avec un total de 116 000 nouveaux clients sur le T3. Orange estime sa part de conquête à 50%. Cela laisserait donc un solde de +/- 116 000 pour Bouygues Telecom, Free et SFR. SFR affiche un solde négatif de 43 000, cela laisse donc 159 000 clients à se "partager" entre Bouygues Telecom et Free. François04 estime le gain de Free à 95 000. Cela pourrait donner un total de 64 000 pour Bouygues.
A confirmer

Estimation sur les forfaits mobiles :
- forfaits avec M2M : +1,497 000 (856 000 M2M, 641 000 grand public). Orange : +880 000, +28 000 SFR, reste +/-589 000 pour BT et Free.
- Forfaits M2M : Orange +656 000, SFR +111 000, reste +/-99 000 dont Bouygues Telecom.
- Forfaits Grand public (résidentiel + entreprise) : Orange +234 000, SFR -83 000, reste +/-490 000 nouveaux clients pour Free et Bouygues Telecom.
A confirmer.

Orange
C’est un bon trimestre commercialement et relativement bon financièrement, avec le très haut débit, Open et Sosh. Dans le mobile, avec le M2M, c’est très positif sur les forfaits, mais une nouvelle fois catastrophique sur le prépayé. C'est quasiment un trimestre copie conforme depuis le T4 2014, avec une forte amplification sur le Ftth et le M2M.



SFR/NC
C’est encore mauvais commercialement, même si c’est le moins pire trimestre depuis 12 mois, mais le groupe devient de plus en plus rentable. Il n’y a que le THD qui est dans le vert et le M2M qui empêche un trimestre négatif sur les forfaits. Le total Forfaits + prépayés n'est pas égal à Téléphonie mobile, car celui-ci cumule aussi les chiffres des Mvno.

avatar
le Jeu 12 Nov 2015 - 7:53Hammett
Iliad vient de publier ses résultats pour le troisième trimestre 2015.
Free retrouve des couleurs sur le fixe et poursuit son atterrissage sur le mobile. Toujours pas de chiffres sur le très haut débit.


avatar
le Jeu 12 Nov 2015 - 8:01Hammett
Demain résultats de Bouygues Telecom. Estimations : +199 000 sur les forfaits et +68 000 sur le fixe ?
avatar
le Jeu 12 Nov 2015 - 8:47Hammett
A ce rythme, SFR repassera derrière Free sur le fixe lors du T1 2016. L'avance de SFR est seulement de 83 000 clients, alors que l'écart était de plus de 600 000 clients il y a un an. Dingue non ?
Sur le mobile, ce sera nettement plus compliqué. Reste que SFR a promis une reconquête commerciale.

Rappel : forfaits mobiles (avec le M2M) : Orange +880 000, Free +390 000, SFR +25 000. Fixe : Orange +116 000, Free +91 000, SFR -29 000.
avatar
le Ven 13 Nov 2015 - 8:32Hammett
Résultats Bouygues Telecom T3 : +94 000 sur le fixe, + 208 000 sur le mobile et +216 000 sur les forfaits (+75 000 GP, +149 000 M2M). Récap à suivre.
avatar
le Lun 16 Nov 2015 - 10:58menet
@Hammett a écrit:Bouygues fait son meilleur trimestre 2015, la barre des 10% est enfin atteinte. Seul point noir : mais après avoir stagné, le très haut débit baisse !
Cela ne m'étonne pas trop pour le très haut débit, il y a peu de personnes qui pourraient passer en FTTH Bouygues et du coté FTTLA/HFC, Bouygues ne fait presque plus aucun développement de ce coté par rapport aux autres abonnés Bouygues. Cool

SFR de son coté va sortir une nouvelle box compatible FTTH, xDSL et FTTLA et ceci va sûrement attirer des abonnés Bouygues FTTLA voulant des nouveautés et un débit supérieur à la limite de 100Mb/s (200, 400 ou 800) en dowload et en upload (x2). geek

Cordialement. Enchanté
avatar
le Mar 17 Nov 2015 - 8:03Hammett
Après la publication des résultats de Bouygues, Free, Orange et SFR, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le mobile à fin septembre 2015.



Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte. Pour avoir un peu plus de détails voir les chiffres de L’ARCEP et ceux publiés par les opérateurs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 39,3% de parts de marché avec 28,976 millions de clients et a gagné 637 000 clients entre le T3 2014 et le T3 2015, soit une hausse de 2,5%.

Le détail
Bouygues fait un bon trimestre. Son différentiel avec Free ne tient plus qu’à un fil : 326 000 clients. A ce rythme, Free sera complétement devant avant la fin de l’année. Sur les forfaits, c'estr déjà le cas : Free est passé devant pour 550 000 clients.
Free est à 15,3% du marché. Problématique identique aux trimestres précédents : pour atteindre l'objectif affiché de 25% du marché, il va falloir à Free d'autres leviers de croissance que son forfait à 0/2€. Mais lesquels ? Et sur quelle durée ?
Orange continue de perdre sur le prépayé et les Mvno’s et est en forte croissance sur le M2M. Sur ce trimestre (comme pour les deux précédents), et en incluant le M2M, il termine devant Free et c’est déjà pas si mal pour un opérateur historique.
SFR plonge un fois de plus. Même Free Mobile ne lui avait pas causé autant de pertes : 1,2 million sur 12 mois ! Come sur le fixe, la reconquête devra être vigoureuse.
avatar
le Mar 17 Nov 2015 - 8:38guilltes
Pourras-tu modifier ton article dans les sujets d'actu http://www.bbox-forum.net/t13623-parts-de-marche-dans-le-fixe-a-septembre-2015

Merci
avatar
le Mar 17 Nov 2015 - 13:19Hammett
C'est à dire ?
avatar
le Mar 17 Nov 2015 - 13:19Hammett
Les enchères sur les fréquences du 700MHz sont closes.  
http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/11/17/les-frequences-en-or-ont-trouve-preneur_4811941_3234.html

2,8 milliards pour l'Etat. Deux blocs pour Orange et Free et un bloc pour SFR et Bouygues Telecom. L'objectif était de 2,5 milliards pour l'Etat. Orange et Free vont débourser au minimum 932 millions d'euros.
avatar
le Mer 18 Nov 2015 - 7:53Hammett
Après la publication des résultats à fin septembre 2015, voici un récapitulatif sur quelques données générales publiées par Bouygues Telecom et Free. Quel est le troisième opérateur mobile ?

[

Mobile
Bouygues résiste encore sur quelques points, comme le nombre de clients sur le segment mobile. Mais au rythme actuel de recrutement de Free, Bouygues devrait être dépassé pour la fin de l’année ou le T1 2016. L'écart n'est plus que 326 000 clients, mais quoiqu’il arrive, Bouygues restera devant en ce qui concerne le chiffre d’affaire du segment mobile.

Fixe
Sur le fixe, depuis décembre 2013 et malgré ses efforts commerciaux, Bouygues n’a comblé l’écart avec Free que pour 241 000 clients. Autant dire pas grand chose. A contrario, sans cela combien Bouygues aurait perdu ?

Finance
Sur le chiffre d’affaire Bouygues est repassé devant pour 48 millions. Alors que l’avance était de 270 millions à fin 2014 pour Bouygues et de 900 millions à fin 2013.
A noter que Free ne publie par de données financières détaillées lors du T1 et du T3. Il s'agit donc de la division du CA mobile par le nombre de client, lui même divisé par 9. Cela reste imprécis, mais donne une bonne indication.
avatar
le Jeu 19 Nov 2015 - 8:11Hammett
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin septembre 2015, voici un tableau récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts).

Précisions
- Les opérateurs gagneraient à publier des chiffres clairs et à séparer le VDSL du reste du THD. En particulier, Free ne publie rien. SFR et Bouygues Telecom cumulent l’ensemble des technologies.
- Free ne publie pas de chiffres.François04 estime à 145 000 à fin septembre contre 127 000 à fin juin. C'est donc un ordre d'idée.
- Pour lire le tableau : SFR est à 53,0% de parts de marché avec 1,544 million de clients.

Que prendre en compte chez SFR ?
Il faut aller voir les résultats de la maison mère – Altice - pour y voir un peu plus clair, car le communiqué publié par SFR ne donne qu'un chiffre, alors que le communiqué publié par Altice en donne 3.

Celui publié par SFR agrège les clients avec une connexion très haut débit, mais aussi les clients avec seulement le service tv et ayant une connexion fixe chez un autre fournisseur. Interessant, mais trop large. C'est bien sur ce chiffre qui est mis en avant.

Chez Altice, il existe également la notion de «Triple Play Customers» qui peut être satisfaisante mais réductrice. Un client peut très bien avoir une connexion très haut débit et pas le téléphone.

Une autre notion existe, c'est celle de RGU Broadband. La définition donnée par Altice est la suivante : "RGUs relate to sources of revenue, which may not always be the same as customer relationships. For example, one person may subscribe for two different services, thereby accounting for only one subscriber, but two RGUs. RGUs for pay television and broadband are counted on a per service basis and RGUs for telephony are counted on a per line basis"

La synthèse


Bouygues Le THD représente 14,7% de sa base clientèle contre 15,3% à fin juin, 15,5% à fin mars, 15,6% à fin décembre 2014, 18,3% à fin décembre 2013 et 16,1% à fin 2012. Bref, cela stagne et sur ce trimestre, il y a même une baisse de 2 000 clients.

Free Le FTTH représente 2,4% de sa base clientèle contre 2,1% à fin juin, 1,9% à fin mars 2015, 1,7% à fin décembre 2014. Free gagnerait à être transparent et à publier sur le sujet. A fin juin, Free annonce plus de 20% de sa base clientèle en Vdsl2 soit 1,198 million minimum mais tous ne tombent pas dans la catégorie THD. Le Ftth progresse, mais à un niveau faible.

Orange Le FTTH représente 7,8% de sa base clientèle contre 6,9% à fin juin, 6,1% à fin mars 2015, 5,4% à fin décembre, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012. Progession vraiment significative.

SFR/Numericable Le THD représente 25% de sa base clientèle contre 23,5% à fin juin, 21,8% à fin mars 2015, 21,4% à fin décembre 2014. Progression régulière, mais SFR va-t-il profiter à plein du développement du très haut débit ?

Selon les chiffres de l’ARCEP à fin juin : il y avait 3,840 millions de clients en THD au T2 2015. Il restait environ 1,361 000 clients pour le VDSL2 >= 30 Mbit/s et le THD pour les petits opérateurs en défalquant les résultats de Bouygues, Free, Orange et SFR.
avatar
le Ven 20 Nov 2015 - 7:58Hammett
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°148

Telecom Italia
Les actionnaires dirigeants de Telecom Italia ont décidé de convertir les actions d’épargne en actions ordinaires. Ce qui va entrainer une dilution d la part des actionnaires actuels et par voie de conséquence la part de Vivendi à moins de 14 % et les options de Xavier Niel à environ 10% (Les Echos, 09/11).
Vivendi a avancé quelques pions pour une prise de contrôle de Telecom Italia : il a demandé 4 représentants au Conseil d’administration. Vivendi détient un peu de 20% et a demandé à l’AG des actionaires de passer de 16 à 17 adminstrateurs. Quelle vont être les intentions de Free ? (Le Figaro, 16/11)

SFR
Un an après le rachat de SFR et Virgin Mobile par l’ex propriétaire de Numericable, il ne va rester que la marque SFR. A terme les clients Numericable seront migrés vers SFR et ceux de Virgin Mobile vers RED. Rien de plus logique de ne garder que la marque la plus solide.
D’autre part, SFR a revu à la hausse ses objectifs de déploiement en très haut débit. : 7,7M de prises fin 2015, 12M fin 2017, 18M en 2020, 22M en 2022. Les objectifs pour 2015 à 2017 sont les mêmes que ceux déjà annoncés, par contre cela passe de 15 à 18 millions pour 2020.
D’autre part, Numericable-SFR serait prêt à vendre le réseau DSL de Completel à un consortium incluant OVH. C’était une des conditions à remplir pour le rachat de SFR par Altice.

OCS
Stéphane Richard a fait grimper le compteur. OCS compte 2,5 millions de clients, le dernier chiffre datait de juillet et il était de 2,4 millions (Challenges, 06/11). Il a rappelé que pour Orange, il est hors de question de revenir dans les contenus au regard des investissements dans les réseaux à réaliser.
avatar
le Lun 23 Nov 2015 - 8:01Hammett
Après la publication des résultats de Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR à fin septembre 2015, voici un tableau récapitulatif des parts de marché sur les forfaits mobiles (y compris le M2M) :



L’ensemble des opérateurs profitent encore de la baisse de SFR et Orange plus particulièrement du développement du M2M. Avec ce segment SFR et Bouygues réussissent soit à garder un solde positif (pour SFR), soit à conserver sa part de marché (pour Bouygues). Free creuse l’écart sur Bouygues. Free est encore très loin d'une part de marché escomptée à long terme (environ 25%).

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Au T3, Orange compte 23,706 millions de clients (particuliers, M2M, professionnels) avec un forfait, ce qui représente une part de marché de 37,8%.

Pour rappel, le détail sur le M2M



Bouygues a donné 68 000 clients sur le recrutement sur le M2M pour le T2 et 75 000 pour le T3. Par contre, rien sur le global et n’est donc pas intégré dans ce récapitulatif.
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum