Les brèves du PIF semaine 32...

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10082015

Message 

Les brèves du PIF semaine 32...




Alors qu’Orange et SFR ont publié leurs résultats du deuxième trimestre, quelques statistiques peuvent être intéressantes à suivre : celle du niveau du taux d’occupation des prises très haut débit, soit le nombre de clients par rapport au nombre de prises connectables. Il va de soi que c’est significatif pour les deux plus gros « fibreurs ». Bouygues loue des capacités principalement à SFR et Free n’étant pas vraiment dans la course.  

Depuis plusieurs trimestres, Orange multiplie les efforts afin de convertir ses clients au très haut débit et tente de grignoter son retard sur SFR qui est en pleine restructuration semble lever (un peu) le pied.    

Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le taux du nombre de clients/nombre de lignes connectables. A fin juin, ce taux d est de 18,1% pour SFR et de 16,7% pour Orange. A fin décembre 2014, il était de 17,1% pour SFR et 15,5% pour Orange. A fin décembre 2013, il était de 14,9% pour Numericable et 12,4% pour Orange.
L’objectif pour Orange est d’avoir une base de 60% clients sur fibre d'ici à 2018 et 1 million de client d’ici à la fin de l’année.

Lignes connectables
Chez SFR, le nombre de lignes connectables est de 9,210 millions contre 9,119 millions à fin mars et de 9,958 millions à fin juin 2014, soit une baisse de 7,5%. Pourquoi cette baisse ? Un nettoyage lié au rachat de SFR ?
Chez Orange, c’est 4,314 millions de ligne connectables, contre 3,932 millions à fin mars et 3,028 millions à fin juin 2014, soit une augmentation de 42,5 sur un an.

Gains de nouveaux clients ?
Dans la conquête de nouveaux clients, Orange fait mieux que SFR, mais cela reste à un niveau relativement moyen.
- Orange
A fin juin sur 82 000 nouveaux clients, 43 000 étaient des migrations de l’ADSL et 39 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 75 000 nouveaux clients, 38 000 étaient des migrations et 37 000 de nouveaux clients. Au total, depuis janvier 2014, Orange a gagné 396 000 clients sur le ftth,193 000 étaient de «nouveaux » clients, soit 48,7% (48% sur l’année 2014 et 47,7% sur 2015).
- SFR
A fin juin sur 70 000 nouveaux clients, 64 000 étaient des migrations et 6 000 de nouveaux clients. A fin mars sur 48 000 nouveaux clients, 22 000 étaient des migrations.  

Objectifs de développement
Lors de la présentation de son plan « essentiels 2020 », Orange a prévu le raccordement de 12 millions de foyers pour fin 2018 et 20 millions à fin 2022.

Chez SFR, un plan d’action prévoit de desservir 7,7 millions de prises en 2015 puis 12 millions en 2017 et 15 millions en 2020.

Bouygues prévoit 2 millions de prises ftth à fin 2015.

Free prévoyait (en 2006) 4 millions de prises pour 2012 et 750 000 abonnés (il vient juste de dépaser 100 000 clients ). Depuis, en 2011, Free s’est rapproché d’Orange dans 60 agglomérations et pourrait lancer une offre en ZMD et cela pourrait même  être "une des surprises de Free en 2015".

Hammett


Nombre de messages : 1858
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 52
Localisation : Bois-Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les brèves du PIF semaine 32... :: Commentaires

Message le Mer 23 Nov 2016 - 6:34 par Hammett

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°201

Plan Très haut débit
La Commission autorise le «Plan Très Haut Débit» français. La Commission européenne a conclu que le plan national français pour le haut débit était compatible avec les règles de l'UE en matière d'aides d'État. Ce plan prévoit des investissements à hauteur de 13 milliards d'euros. Il vise à amener le très haut débit partout en France sans fausser indûment la concurrence (Revue de presse ARCEP le 07/11).

OCS
Orange a sauté le pas…Et va proposer OCS (communiqué de presse) en version OTT. Avec cette version, Orange compte toucher de nouveaux publics et fait le pari que ce sera complémentaire par rapport à une distribution via sa boxe.
Selon Les Echos (09/11), 4 millions de Français n'ont pas de téléviseur et consomment les programmes sur ordinateur, mobile ou tablette. OCS compte actuellement 2,5 millions d’abonnés.
Orange va lancer deux offres : une à 9,99€/mois sur mobile, tablette et ordinateur (promotion de lancement à 7,99€/mois pendant 6 mois) et une à 11,99€/mois qui permet également de profiter d’OCS sur la TV avec Chromecast (et prochainement Xbox One, Android TV et Apple TV).

Iliad en Italie
Selon Bloomberg, Telecom Italia devrait lancer une offre low-cost dès le premier trimestre 2017. Iliad doit se lancer à l’été 2017.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 25 Nov 2016 - 6:25 par Hammett

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°202

Itinérance
Bouygues Telecom a retiré, fin octobre, sa plainte contre Free et Orange avec demande de mesures conservatoires, déposée en juin auprès de l'Autorité de la concurrence. Le dossier devrait être instruit malgré tout, mais sur le fond, et devrait donc traîner en longueur. Bouygues Telecom accusait Free et Orange d'entente après la signature d'une prolongation du contrat d'itinérance qui les lie de 2018 à 2020. (Les Echos, 17/11)

Il reste d’autres plaintes dans la besace de Bouygues :

En novembre 2014, Bouygues a assigné Free devant le Tribunal de Commerce pour concurrence déloyale concernant les pratiques de Free avec l’itinérance Orange. Bouygues estimait le préjudice à 411 millions d’euros. Le procès est en cours, mais depuis l’ARCEP a publié un carnet de route pour mettre fin à l’utilisation du réseau d’Orange par Free.

Bouygues Telecom a demandé – via un courrier en décembre 2015 au Premier Ministre - un dédommagement de 2,285 milliards d’euros à l’Etat pour absence d’encadrement d’itinérance. Il n’est pas certain que Bouygues obtienne une réponse…

SFR
Alors que SFR s’est vu infliger une amende modique de 80 millions d’euros par l’Autorité De La Concurrence, qui le punit pour n’avoir pas attendu la notification formelle de prise de contrôle de SFR, Bouygues, Free et Orange pourraient eux attaquer SFR, car ils estiment que cela aurait perturbé le marché (La Tribune, 18/11). L’amende pourrait donc être plus lourde, il va juste démontrer comment en perdant des millions de clients, SFR a-t-il pu perturber le marché ?
A l’origine, l’amende pouvait atteindre jusqu’à 500 millions. Le coût de l’opération du rachat de SFR de 17 milliards. Mais comme Altice a reconnu tous les faits, cela a contribué à alléger l'addition.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 29 Nov 2016 - 6:28 par Hammett

Alors que les opérateurs ont publié leurs résultats du troisième trimestre, quelques statistiques sur le très haut débit peuvent en être tirées.

Lignes commercialisables
Le nombre de lignes commercialisables par chaque opérateur (selon les chiffres des opérateurs et selon une définition "élastique" de commercialisable). Pour Bouygues, il s’agit des lignes Fibre Optique. Pour SFR, ce sont celle de son réseau ftth et cable. Le tableau indique le % de lignes « câble » upgradé. Orange continue à tirer de la ligne. Sur ce trimestre, Free fait mieux que SFR.



Taux d’occupation
Le taux d’occupation est le taux du nombre de clients par rapport au nombre de lignes connectables. Les taux ne sont pas énormes et même un peu décevant pour Free (pour des clients souvent présentés comme plus « technophiles » que la moyenne). Le taux pour SFR est à relativiser, car il y a une forte baisse des clients en ADSL, ce qui renforce mécaniquement le poids du très haut débit. Bouygues comment à décoller. Free engrange les prises, mais moins les clients. Orange a repris sa marche en avant sur le T3.



Gains de nouveaux clients
Dans la conquête de "nouveaux" clients, Orange fait mieux que SFR, mais cela reste à un niveau relativement moyen en termes de gains en parts de marché.
A fin septembre 2016, Orange a gagné 126 000 clients sur le ftth dont 77 000 étaient de nouveaux clients, soit 61% du total. Au total, depuis janvier 2014, Orange a gagné 988 000 clients, 520 000 étaient de nouveaux clients, soit 52,6% (48% sur l’année 2014 et 47,7% sur 2015).
Pour SFR, pas de chiffres pour le T2. Le dernier connu est celui de fin juin 2015. Rien pour Bouygues et Free.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 30 Nov 2016 - 6:26 par Hammett

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°203

SFR Belgique
P.drahi ne fait pas qu’acheter, il essaye de vendre également. Depuis quelques mois, SFR Belgique est en vente mais n’arrive pas à trouver preneur. Orange et Telenet étaient intéressés mais le prix de 500 millions les ont refroidi. Altice avait acheté pour 82 millions d’euros en 2003.
SFR Belgique n’a qu’une part de marché de 1,5% et compte 110.000 clients, contre 180.000 abonnés. Selon Altice, le processus suit son cours…Il y a quelques mois, Telenet avait acheté Base le troisième opérateur du pays (Les Echos, 02/11).

SFR France
Bertrand Meheut, l’ancien patron de Canal+ vient d’être engagé par SFR en tant que vice-président de son Conseil d’Administration. L’ambition de SFR est de proposer des contenus (cinéma, séries, sports) afin de recruter des abonnés ou du moins de faire monter en gamme (et donc l’ARPU) les clients actuels. SFR devrait donc continuer à être offensif sur les contenus.

Très haut débit
Même si il y yencore beaucoup à faire, les bonnes nouvelles s’accumulent pour le déploiement du très haut débit en France. Il y a quelques jours, la Commission Européenne donnait son feu vert à la France pour son plan haut débit et les aides financières qui vont avec.
Bouygues Telecom et Free vont investir dans les réseaux d’initiative publique (RIP) qui sont des réseaux financés par l’Etat et les collectivités locales qui permettent d'installer la fibre dans les zones les moins denses du territoire (43 % de la population). Bouygues et Free vont signer un contrat avec Axione (filiale du groupe Bouygues) qui opère dans les RIP. Reste à Orange et à SFR de jouer également le jeu…(Les Echos, 25/11).

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 6:15 par Hammett

L'ARCEP vient de publier ses données provisoires "Observatoire trimestriel des marchés de DÉTAIL des communications électroniques (services fixes haut et très haut débit) en France – 3ème trimestre 2016 - résultats provisoires - ".

1- Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)


Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 3,3%, c’est en baisse par rapport aux trimestres précédents. A noter que la croissance sur les douze derniers mois est de 875 000 nouveaux abonnements. Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 225 000 nouveaux clients, ce qui en fait un petit trimestre.

Le nombre d'abonnements à haut débit s'élève à 22,4 millions, soit un recul de 361 000 sur un an et une baisse de 63 000 sur le trimestre.
Le nombre d'abonnements à très haut débit s'élève à 5,06 millions, soit une hausse de 1,236 million (dont 659 000 pour le Ftth) sur un an et une hausse de 288 000 (dont 166 000 pour le Ftth) sur le trimestre.

2- Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI


Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- La catégorie « autres » est calculée en prenant le total ARCEP à fin septembre 2016 et en défalquant les totaux de Bouygues, Free, Orange et SFR à fin septembre.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM, il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,3% de parts de marché avec 11,056 millions de clients et a recruté 443 000 nouveaux clients entre le T3 2015 et le T3 2016, soit une augmentation de 4,3% de sa base clientèle.

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum