Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Hammett

Nombre de messages : 2082
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 53
Localisation : Bois-Colombes
09032014
Bouygues telecom a donc décidé de vendre son réseau à Free pour faciliter son rachat de SFR. C'est le JDD qui l'annonce. Pour Free cela va couter 1,8 milliards. cet accord devrait rentrer en fonction au cours de l'année 2015 et permettre ainsi à Free de remplir ses obligations de couverture et par ricochet à éteindre plus rapidement son accord d'itinérance avec Orange à la fin du processus (2016 ?).  L'ancien riche et le nouveau riche ont enterré la hache de guerre et fumer le calumet de la paix. Là on peut mettre une grosse pièce sur le dossier Bouygues.


Cet accord est en phase avec ce que déclarait Bruno Lasserre (Le Figaro, 08/03).
Le Président de l'Autorité De La Concurrence est revenu sur le cadre réglementaire d'un rachat de SFR. Il y fixe quelques règles. Le passage de quatre à trois opérateurs n'est pas tabou : "L'Autorité se prononcera au vu du dossier - et des remèdes proposés - qui lui sera soumis..

C'est à relier à l'interview que Martin Bouygues  a accordé au quotidien Les Echos (07/03), ou il déclare que : "nous sommes aujourd’hui convaincus que l’autorité de la Concurrence, qui aura à se prononcer, peut à la fois autoriser cette opération et grâce à elle recréer une concurrence par les infrastructures normales sur le marché français. Evidemment en imposant des contreparties. Nous le comprenons."

L'autorité de la concurrence examinera les questions suivantes :

"le pouvoir de marché acquis par l'entreprise fusionnée lui permet-il d'augmenter les prix au détriment des consommateurs, qu'il s'agisse des particuliers ou des entreprises ?
Existe-t-il des possibilités de riposte du côté des autres acteurs du marché ?
Quels sont les effets de l'opération sur les incitations à innover et à investir de la nouvelle entité et de ses concurrents ?

Ensuite, nous regarderons les effets coordonnés: la fusion peut-elle briser la dynamique concurrentielle dans le mobile mais aussi dans les marchés adjacents, la téléphonie fixe et même les médias. Les deux offres peuvent avoir des conséquences sur les médias.
"

Mais cela prendra du temps, car le L'ARCEP et le CSA seront de la partie : "Tout cela devrait être regardé, en liaison avec les régulateurs sectoriels qui seraient consultés en phase d'examen approfondi, l'Arcep pour les télécoms et le CSA pour l'audiovisuel. Si une enquête approfondie est lancée, cela pourra prendre autour de neuf mois d'instruction contradictoire avant d'arriver à la décision finale."

Bref, le dogme d'un marché avec quatre opérateurs mobiles est quasiment mort. Reste à y mettre les formes et à dessiner un nouveau Yalta. On peut quand même mettre une grosse pièce sur Bouygues...
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
Pour moi, l'apéritif sera pour ce soir ; en fin de matinée, c'était pour les responsables de Vivendi.
Reste maintenant a savoir quelles seront les sociétés étrangères qui voudrons faire main basse sur BoT et FM.
Et n'oublions pas de scander : "Montebourg, une chanson"  lol! 
avatar
Eh bun...Tout le cash du groupe SFR/NM va aller au désendettement du nouveau groupe...arrêt des investissements dans la fibre...
BT et FREE pas assez de cash pour investir dans la fibre...
Orange ne va certainement pas ce taper toute la France à fibrer...

On est pas prêt de l'avoir cette fibre...
avatar
le sacré Patoche, les 3 semaines vont surement encore etre animé de rumeur de tous poils, sans parler coté réglementaire si ça ce concrétise...

le gvt attend des engagements en dur...
avatar
Le gouvernement ferait mieux de laisser faire le marché, et de s'occuper de ce que pourquoi ces chers et tendres politicards ont été élus.
avatar
Ca t'a peut être échappé mais le marché est régulé et réglementé pour un compromis du marché et du service à rendre...

et c'est peut être pas idéal mais c'est bien à nos politiques que l'on exige un truc qui s'appelle l'aménagement du territoire par exemple Smile
avatar
Ce n'est pas faux ; mais Montebourg a dépassé les limites du raisonnable.
Qu'il reçoive des industriels en loucedé, d'accord, mais qu'il évite d'en faire publiquement état.
avatar
La dessus je ne ferais pas de commentaire, on peut être déçu mais franchement les succès sont jalonnés aussi de quelques échecs.
L'important est d'avancer Bouygues à déjà de très beaux challenge à remplir cette année dans le fixe notamment et la poursuite en 4G notamment sur la bande des 800Mhz et aussi coté LTE Advance.

Guillaume ou moi allons préparer un article sur la décision de Vivendi de rentrer en nego exclusive avec Altice, vous pourrez nous faire partager vos avis.
avatar
Free et Bouygues ratent un beau coup, mais, ils ont monté qu'ils avaient quelques milliards à investir ...

A mon avis, il va y avoir un Tout Sauf SFR qui va se mettre en place, car il reste l'acteur le plus fragile.
avatar
euh alors des milliards à investir c'est pas tout à fait exact, Bouygues ne pourrait pas le faire juste sur son propre réseau injecté même quelques milliards pour bosster éventuellement un déploiement par exemple... il ne peut qu'investir les sommes qu'il arrive à dégager de la vente de ses services soit env 600 millions sur 2013 (faudrait que je regarde le doc pour etre plus précis)

Et en effet le risque de se rachat c'est une fuite colossale d'abonnés SFR (elle existait tout autant avec bytel) mais disons que NCC ne jouit pas de la même image de marque et réputation et NCC n'est pas tendre avec ses propres abonnées en hésitant pas à leur imposer régulièrement des hausses tarifaires qui n'ont de justification de rembourser la dette actuelle...

ça va etre sport en tout cas le feuilleton n'est pas fini loin de là

d'autant qu'il y a un cheval de troie dans cette vente qu'il va falloir régler et dont pour le moment personne n'a évoqué Smile
avatar
Bouygues va souffrir, il devait faire les poches de Free en étant agressif sur le fixe, mais aura-il les moyens de ses ambitions ?

A ce rythme, au niveau du CA, Free aura dépassé Bouygues avant la fin de l'année et cela devrait être le cas également au niveau des clients sur le mobile.
L'accord de mutualisation engagé avec SFR sera-t-il poursuivit ? L a seule solution est de s'intégrer un peu plus au nouvel SFR, sinon quelqu'un (Free ou un étranger) viendra ramasser les miettes.



avatar
Cheval de Troie ? Parle ou tait toi à jamais Wink
avatar
avatar
Je voulais voir si on parlait de la même chose. Mais sera-t-il maintenu ? En même temps, toute rentrée financière va être bonne à prendre.
avatar
il vont se marier... ménage a 2, c'est plus économique Wink
avatar
Bouygues repart à l'attaque! Banzaiiiii  Very Happy 
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum