Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Hammett

Nombre de messages : 2102
Date d'inscription : 12/11/2009

Autre FAI
Masculin Age : 53
Localisation : Bois-Colombes
09032014
Bouygues telecom a donc décidé de vendre son réseau à Free pour faciliter son rachat de SFR. C'est le JDD qui l'annonce. Pour Free cela va couter 1,8 milliards. cet accord devrait rentrer en fonction au cours de l'année 2015 et permettre ainsi à Free de remplir ses obligations de couverture et par ricochet à éteindre plus rapidement son accord d'itinérance avec Orange à la fin du processus (2016 ?).  L'ancien riche et le nouveau riche ont enterré la hache de guerre et fumer le calumet de la paix. Là on peut mettre une grosse pièce sur le dossier Bouygues.


Cet accord est en phase avec ce que déclarait Bruno Lasserre (Le Figaro, 08/03).
Le Président de l'Autorité De La Concurrence est revenu sur le cadre réglementaire d'un rachat de SFR. Il y fixe quelques règles. Le passage de quatre à trois opérateurs n'est pas tabou : "L'Autorité se prononcera au vu du dossier - et des remèdes proposés - qui lui sera soumis..

C'est à relier à l'interview que Martin Bouygues  a accordé au quotidien Les Echos (07/03), ou il déclare que : "nous sommes aujourd’hui convaincus que l’autorité de la Concurrence, qui aura à se prononcer, peut à la fois autoriser cette opération et grâce à elle recréer une concurrence par les infrastructures normales sur le marché français. Evidemment en imposant des contreparties. Nous le comprenons."

L'autorité de la concurrence examinera les questions suivantes :

"le pouvoir de marché acquis par l'entreprise fusionnée lui permet-il d'augmenter les prix au détriment des consommateurs, qu'il s'agisse des particuliers ou des entreprises ?
Existe-t-il des possibilités de riposte du côté des autres acteurs du marché ?
Quels sont les effets de l'opération sur les incitations à innover et à investir de la nouvelle entité et de ses concurrents ?

Ensuite, nous regarderons les effets coordonnés: la fusion peut-elle briser la dynamique concurrentielle dans le mobile mais aussi dans les marchés adjacents, la téléphonie fixe et même les médias. Les deux offres peuvent avoir des conséquences sur les médias.
"

Mais cela prendra du temps, car le L'ARCEP et le CSA seront de la partie : "Tout cela devrait être regardé, en liaison avec les régulateurs sectoriels qui seraient consultés en phase d'examen approfondi, l'Arcep pour les télécoms et le CSA pour l'audiovisuel. Si une enquête approfondie est lancée, cela pourra prendre autour de neuf mois d'instruction contradictoire avant d'arriver à la décision finale."

Bref, le dogme d'un marché avec quatre opérateurs mobiles est quasiment mort. Reste à y mettre les formes et à dessiner un nouveau Yalta. On peut quand même mettre une grosse pièce sur Bouygues...
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
Je rejoins l'analyse de tchoum17 ainsi que ses inquiétudes mais n'ayant plus qu'un seul abonnement mobile engagé chez BT sur 5 lignes mobiles au total, je garde une souplesse de décision au cas ou ça tournerait vinaigre.
Ayant en partie cédé à la tentation des offre RED de SFR à 11.99 sur un an (sans engagement) pour appels illimités et 3Go de data, je me rends vraiment compte que le prix ne fait pas tout car je fais face aujourd'hui à une mauvaise qualité de réseau qui ne vaut pas l'économie.
avatar
Je m'étais toujours dit que si un jour je devais quitter mon opérateur actuel, pour moi, c'était clair c'était pour Bouygues et son offre Idéo. Bon déjà Idéo n'existe plus et Bouygues va se fondre dans SFR.
Hors, SFR, c'est plutôt non, car j'ai encore en souvenir la migration ratée vers Neuf/SFR d'un ex Club Internet. C'est non également pour Free, car je n'ai pas envie de participer à la glorification financière de son pédégé.
De plus, au niveau tarif, ce serait même pas un gros gain.

Reste plus grand monde quand même.

avatar
bah orange hammett Laughing C'est plein de vitamines C Laughing
avatar
Avec tout ce qu'il "post", il est déjà blindé en vitamines Wink m'étonnerait pas qu'hammett soit déjà saturé d'Orange  lol! 
Sinon, sauf erreur, un réseau mobile, c'est des antennes + des tuyaux pour faire passer la DATA de façon classique avec son réseau fibre....
Dans le cas présent, BT n'a prévu de ne céder que ses antennes... pas ses tuyaux... Donc, dans un plan de redéploiement comme celui-ci, les antennes de SFR vont pouvoir être connectées au réseau de BT... si on ajoute une bonne campagne d'upgrade des antennes de SFR, ça devrait le faire assez bien

Enfin, de toutes façon, les ingénieurs réseaux ont quelques mois pour planifier tout ça...

Si on met ce plan de redéploiement de côté, on peut aussi se poser la question d'Orange qui va perdre gros avec la fin de son contrat d'itinérance... qui lui rapportait certes pas mal mais qui a du l'obliger a investir des ressources conséquentes pour la gestion de ce flux supplémentaire non négligeable... Le retour à la "normale" risque aussi de faire des dégats

Enfin, la partie pour Free risque aussi d'être délicate... la gestion d'un réseau qui augmente d'un coup de 15000 points, ça ne se gère pas en claquant des doigts... Et, encore une fois, une antenne ne sert a rien si il n'y a pas le bon tuyau derrière...

Dernière édition par peper-eliot le Lun 10 Mar 2014 - 20:55, édité 1 fois
avatar
Pour Orange, le contrat d'itinérance 3G était résiliable à partir du 11 janvier 2016. On ne sait pas trop ce qu'a pu vendre Bouygues, mais il va falloir un peu de temps pour la mise en route, sans compter l'autorisation par l'ADLC, l'ARCEP et le CSA pour la fusion SFR/Bouygues.
Bref, le tout ne devrait pas être trop éloigné de janvier 2016. De plus Orange va voit partir à la retraite des milliers de salariés qui ne seront pas tous remplacés. Le gain sur la masse salariale compensera l'arrêt de l'itinérance.
Enfin, on peut penser que la fin de l'itinérance a du être pensée une chouille.

Reste le principal : que SFR adoube Bouygues.
avatar
ce qui est publié sur les CP c'est la ventre d'Antenne et un bon morceau des fréquences dont celle de la 4G 800MHz (payé un peu plus de 600millions hic)

le reste c'est spéculation tongue
avatar
Certes... mais 15 000 antennes et de la fréquence, ça permet pas de faire transiter quoi que ce soit Wink
avatar
bah ils vont bien trouver quelques freebox dispo pour tenter de faire illusion tkt pas Laughing
avatar
Pour l'emporter face à Numericable, Bouygues pourrait relever le prix de son offre. Numericable de son coté a annonce qu'il ne bougerait plus. Signe quand même que c'est encore jouable pour Numericable.
avatar
Oui il semblerait qu'en ce moment il y a une réunion du conseil d'administration de Bouygues pour valider une offre avec une partie en cash de 11,4 Milliards d'euro...
avatar
on parle de rapprochement possible dans la presse à trois si Numericable n'était pas retenu...

dans la folie des rumeurs tongue
avatar
On va entendre tout et n'importe quoi jusque vendredi soir.. bounce 
avatar
Mais n'oublions pas qu'un accord secret pourrait être signé  Super 
C'est même pas sur... lol! 
avatar
Et en complément du prix relevé, un engagement pour faire appel a l'équipementier Alcatel pour l upgrade du réseau...
avatar
Altice aussi pour sa filiale outremer vient de signer avec Alcatel
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum