Derniers sujets
Les brèves du PIF...Aujourd'hui à 7:00Hammett
Présentation Lun 18 Juin 2018 - 22:39tounet
re nouveau Lun 18 Juin 2018 - 22:37tounet
Problème port ethernet bboxMar 12 Juin 2018 - 20:33Corb3n
Pas d'accès à internetLun 21 Mai 2018 - 13:48Kimou
Le retour.Dim 13 Mai 2018 - 9:34guilltes
Gardez le contact





Facebook
Google+
Twitter
RSS
Forum
Numéros utiles
Pour les futurs clients Bbox:
3106 : depuis un poste fixe ou portable

Pour vos questions techniques (7j/7, de 8h à 22h):
614 : pour votre ligne Mobile et Bbox Bouygues Telecom
1064 : depuis un téléphone fixe

Perte ou vol du mobile:
0800 29 10 00
Publicité
Sondage
Pensez-vous que malgré un marché concurrentiel les tarifs des opérateurs augmenteront ?
Oui, c'est indéniable
50% / 8
Non, trop de concurrence
50% / 8
Publicité
Très bonne année 2017 pour Bouygues Telecom
Jeu 22 Fév 2018 - 8:27Hammett

Bouygues Telecom vient de présenter ses résultats à fin décembre. Commercialement, ils sont dans la lignée haute des trimestres précédents. Les résultats commerciaux sont bons sur le mobile et sur le fixe. A noter une montée en charge sur le FTTH avec un parc total de 265 000 clients (+56k sur le T4, +38k sur le T3, +27k sur le T2). Globalement la situation financière s’améliore doucement mais surement. Nouveauté : la majorité des recrutements se fait sur le FTTH.  


Sur le mobile, Bouygues Telecom est en hausse sur les forfaits avec +477 000 nouveaux clients sur le trimestre dont +150 000 pour le m2m.

Bouygues Telecom poursuit son déploiement dans le FTTH avec 20 millions de prises sécurisées à fin décembre 2017 et 4,0 millions de prises commercialisées. L’opérateur confirme son objectif de 12 millions de prises commercialisées à fin 2019 et de 20 millions en 2022.

"Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom s’établit à 5 086 millions d’euros en 2017, en progression de 7 % par rapport à 2016 (...) Le résultat opérationnel s’élève à 470 millions d’euros, en progression de 301 millions d’euros sur un an. Il intègre 223 millions d’euros de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites à Cellnex et 79 millions d’euros de charges non courantes liées au partage de réseau.".