Derniers sujets
Les brèves du PIF...Aujourd'hui à 6:33Hammett
Présentation et surpriseLun 2 Juil 2018 - 9:48PichonD
Problème port ethernet bboxSam 30 Juin 2018 - 14:20tofoo93
Pas d'accès à internetSam 30 Juin 2018 - 14:14tofoo93
Présentation Lun 18 Juin 2018 - 22:39tounet
re nouveau Lun 18 Juin 2018 - 22:37tounet
Gardez le contact





Facebook
Google+
Twitter
RSS
Forum
Numéros utiles
Pour les futurs clients Bbox:
3106 : depuis un poste fixe ou portable

Pour vos questions techniques (7j/7, de 8h à 22h):
614 : pour votre ligne Mobile et Bbox Bouygues Telecom
1064 : depuis un téléphone fixe

Perte ou vol du mobile:
0800 29 10 00
Publicité
Sondage
Pensez-vous que malgré un marché concurrentiel les tarifs des opérateurs augmenteront ?
Oui, c'est indéniable
50% / 8
Non, trop de concurrence
50% / 8
Publicité
Bouygues Telecom et SFR rappelés à l'ordre sur la TVA à 2,1 % de la presse
Jeu 7 Sep 2017 - 20:42guilltes


Dans un entretien accordée à journal Le Point, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes Publics, ne semble pas apprécier que les opérateurs SFR-Altice et Bouygues Telecom appliquent un taux de TVA réduite destiné à la presse, à 2,1% en intégrant une offre presse dans le prix de leurs forfaits, faisant ainsi perdre potentiellement à l'Etat 600 millions d’euros (400 millions d’euros pour SFR-Altice et environ 200 millions pour Bouygues Telecom). Le ministre explique qu'avec de subterfuge, l'Etat pourrait accuser une manque à gagné de prés 1 milliard d'euros, si les quatre opérateurs français venaient à mettre en place ce système en manipulant ainsi les taux de TVA.


Bercy est donc bien décidé à mettre fin à ce montage d'optimisation fiscal des deux opérateurs visés. Le ministre assure, que le projet de loi de finances 2018 mettra fin à cette "instrumentalisation du taux de TVA réduit": "des acteurs économiques dont la presse n’est pas le principal métier [...]. L’activation automatique de ces offres, à la résiliation complexe démontre que leur fonction essentielle est de réduire l’impôt" dénonce le ministre.